Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 08:26
DÉCLARATION DE DIRIGEANTS CHRÉTIENS PALESTINIENS : L’EUROPE DOIT RECONNAÎTRE L’ÉTAT DE PALESTINE

L’Europe doit reconnaître l’État de Palestine *

Octobre 2014

Dans un Moyen Orient qui continue à souffrir des conséquences de la violence, la population de Palestine continue à vivre sous occupation et en exil. Les chrétiens de Palestine, descendants des premiers chrétiens, sont partie intégrante du peuple palestinien, ils continuent à souffrir ; tout comme nos sœurs et nos frères palestiniens musulmans et samaritains nous avons été privés de nos droits nationaux et humains depuis près d’un siècle. Depuis Jérusalem, notre capitale occupée, nous adressons un message urgent au monde entier et en particulier à l’Europe : nous aspirons ardemment à la justice et à la paix. La reconnaissance de la Palestine et la définition des frontières d’Israël sont un premier pas vers cet objectif.
Nous avons subi l’expropriation et l’exil forcé depuis 1948, lorsque la majorité des chrétiens de Palestine ont été chassé de force de leurs maisons en Terre Sainte. Nous avons persévéré pendant 66 années d’exil et 47 années d’occupation, attachés au message de paix de Notre Seigneur. Nous sommes las des appels à la reprise des négociations alors que nous ne pouvons pas avoir accès à nos églises par le fait d’une puissance étrangère et que notre peuple est toujours humilié par une occupation insupportable. Nous sommes dans l’attente du jour où les cloches de nos églises sonneront pour célébrer la liberté et la justice.

Les chrétiens ont le devoir de résister à l’oppression. Nous pensons que la communauté internationale et en particulier l’Europe n’ont pas fait assez pour aboutir à une paix juste et durable. Vous ne pouvez pas continuer à considérer notre droit à la liberté et à l’autodétermination comme du seul ressort d’Israël. Nous avons un droit naturel à être libres et l’Europe a un devoir moral, légal et politique de demander à Israël d’assumer ses responsabilités et de soutenir les initiatives palestiniennes non-violentes pour mettre fin à l’occupation israélienne, avec la reconnaissance de l’État de Palestine dans les frontières de 1967 avec Jérusalem Est comme capitale.
Jusqu’à quand allez-vous continuer à tolérer les violations par Israël de vos propres résolutions ? Jusqu’à quand permettrez-vous que les perspectives de paix continuent à être anéanties par la colonisation israélienne ? Jusqu’à quand va-t-on permettre que nos soyons traités en étrangers dans notre propre patrie ? La fin de l’occupation israélienne est la seule voie pour les Palestiniens, chrétiens et musulmans, pour accéder à une vie de prospérité et de progrès. C’est aussi la voie la plus sûre pour garantir le maintien d’une présence chrétienne dans cette Terre Sainte, la nôtre, et pour garantir à Israël la sécurité qu’il continue à réclamer. Sans justice, il ne peut y avoir ni paix ni sécurité.
Il est temps pour l’Europe de comprendre que la seule façon de vaincre l’extrémisme et le terrorisme dans notre région c’est d’apporter la justice pour tous, en commençant par mettre fin à l’injustice historique infligée au peuple palestinien, une blessure ouverte qui continue à saigner alors que l’espoir d’un État Palestinien se fait de plus en plus incertain du fait de
l’expansion des colonies israéliennes et des nombreuses limitations imposées à notre population, avec aussi des déplacements forcés.

Dans notre document Kairos, nous Palestiniens chrétiens déclarons que l’occupation israélienne du territoire palestinien est un péché contre Dieu et l’humanité parce qu’elle prive les Palestiniens des droits fondamentaux que Dieu leur a donnés.
Nous croyons que la reconnaissance de l’État de Palestine dans les frontières de 1967 est la première étape pour changer le statu quo existant. Le boycott des produits des colonies et le retrait des investissements dans les sociétés et les organisations liées directement ou indirectement à l’occupation israélienne sont aussi une nécessité. 66 ans après le début de la Nakba palestinienne et 47 ans après l’occupation, il est temps pour l’État de Palestine d’être libre et de devenir membre à part entière des Nations Unies. Voilà pourquoi nous appelons les gouvernements européens à soutenir sans réserves la juste demande palestinienne de liberté et d’indépendance.
La communauté internationale, et en particulier l’Europe, a une responsabilité historique à l’égard des droits du peuple palestinien. L’Europe a une longue tradition de défense des valeurs de paix et de droits humains. Aujourd’hui, l’Europe peut illustrer cette tradition en aidant la Palestine.
Depuis la Terre Sainte, nous vous appelons à appliquer cette tradition à la reconnaissance de l’État de Palestine et à assumer vos responsabilités à l’égard d’une nation sous occupation, afin que l’on puisse célébrer la justice et la paix dans la terre du Prince de la Paix, Jésus Christ.

________________________________

Lien à la Source

______________________________
Cette déclaration a été signée par plus d’une centaine de responsables d’Églises palestiniens, de diplomates et de dirigeants de sociétés et d’organisations civiles, dont l’Archevêque Atallah Hanna, du patriarcat grec orthodoxe de Jérusalem, et le Patriarche émérite Michel Sabbah, du patriarcat latin de Jérusalem.
Pour plus d’information, vous pouvez vous adresser à :
· Mr Yusef Daher (Centre Inter-Églises de Jérusalem) +972 (0) 50 554 51 79 -
(<yusefdaher@yahoo.com>)
· Madame l’Ambassadrice Hind Khoury (Centre OEcuménique Sabeel de Théologie de la Libération – Jérusalem) + 972 (0) 54 565 32 10 6 – <hindkhoury@gmail.com
* Transmis par Ranjan Solomon, Conseiller en communication, Forum OEcuménique Palestine Israël (PIEF) –

http://pief.oikoumene.org/en

Partager cet article

Repost0

commentaires