Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 14:26
Visite à Rome d’une délégation de la Mission de France en Février 2015

Un cuisinier, un inspecteur du travail, une assistante sociale, un jeune technicien du gaz se revendiquant athée, deux mères de famille, un ingénieur, un élu municipal, un formateur technique, un éducateur social, un chauffeur de bus, un évêque.

Cet ensemble apparemment hétéroclite a donné l’image d’une belle délégation représentative dans le dialogue avec les cardinaux et les conseils pontificaux.

61 ans après la condamnation des prêtres ouvriers, 60 ans après la signature de la constitution signée par le pape Pie XII, nous sommes allés présenter l’actualité de la Mission de France. Un autre temps, celui de la mondialisation ; un autre pape, François ; un autre enjeu climatique, au propre et au figuré. Et des prêtres toujours au travail, envoyés en équipe avec des diacres et des laïcs, pour vivre la mission.

« Vous êtes petits, mais vous êtes des précurseurs ! », nous a-t-on dit

« Tenez bon, ça vaut le coup ! », a renchéri Roger Etchegaray, ancien prélat.

Il est intéressant de s’entendre dire que la génération pionnière de la Mission de France avait défriché la voie d’une révolution de la présence de l’Eglise au monde, mais à quel prix ! En franchissant les frontières, l’institution avait cru que nous nous étions affranchis. Le Christ nous a rendus libres d’aller, de sortir, et de considérer qu’aucun lieu, aucune part de l’humanité n’étaient inaptes à recevoir ses envoyés.

On peut percevoir le Vatican comme l’expression du centralisme et du pouvoir. Nous l’avons vécu comme une plateforme d’échange et de dialogue où nos interlocuteurs, cardinaux ou évêques, bénéficient d’un regard diversifié à l’échelle de la planète.

« Alors qu’êtes-vous devenus ? »

Nous sommes une bande d’apôtres saisis par des appels du monde. Bande d’apôtres, nous ne le sommes pas dans un « entre nous », en « communauté ». Nous le sommes par cette communauté de destin avec celles et ceux dont nous partageons la vie, par cette communauté de chemin avec des pauvres, des étrangers, des chercheurs d’humanité…
Une bande d’apôtres mandatés par l’Eglise pour réaliser qu’il manque toujours quelqu’un à la table du Christ.

Arnaud Favart,

Vicaire général de la Mission de France

Lettre d’Information de la Communauté Mission de France n° 374 Mars 2015 page 1

Lien à la Source

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans Mission de France
commenter cet article

commentaires