Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 07:26
Charlie Hebdo, un dieu assassin ?

La une de Charlie Hebdo représente Dieu armé d’une kalachnikov.

En couverture du numéro spécial de Charlie Hebdo marquant le premier anniversaire des assassinats du 7 janvier 2015, le dessinateur Riss a choisi de désigner Dieu comme « l’assassin (qui) court toujours », en le représentant d’une manière typiquement chrétienne. Tant mieux, cela donne à un quotidien catholique plus de liberté pour le commenter que si d’autres religions étaient explicitement en cause. Et on le commentera sans indignation. Par respect pour ceux qui sont morts, pour la douleur des survivants. Et parce que le refus de la violence est au cœur de notre foi. L’abbé Pierre-Hervé Grosjean l’a très bien dit hier sur son compte Twitter : « De la crèche à la croix, notre Dieu se montre désarmé. Et se laisse caricaturer, sans cesser d’aimer. »

Ce n’est pas Dieu qui assassine, ce sont les hommes. Ils n’ont d’ailleurs pas besoin de Dieu pour le faire à très grande échelle. Les idéologies les plus meurtrières du XXe siècle, le nazisme et le stalinisme, n’avaient rien de religieux, elles étaient même antireligieuses. Certes, au fil de l’histoire, la religion a été, hélas, un facteur de violences et c’est encore le cas aujourd’hui en bien des lieux. Mais la religion n’explique pas tout, loin s’en faut. On parle beaucoup aujourd’hui de l’affrontement entre l’islam sunnite et l’islam chiite. Il serait peut-être encore plus juste d’évoquer la rivalité entre le monde arabe et le monde perse.

Ce n’est pas Dieu qui assassine, ce sont les hommes. Mais Dieu a besoin des hommes pour faire le bien. Beaucoup le font. De très grands héros de la non-violence étaient des hommes et des femmes de foi : Gandhi, Martin Luther King, Dorothy Day, Lech Walesa... Nombreux sont ceux et celles qui, jour après jour, trouvent dans leur foi non pas le carburant de la haine mais l’énergie de l’amour et le courage du pardon. Dieu sait combien le monde a besoin d’eux.

Guillaume Goubert

Lien à la Source

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans Liberté
commenter cet article

commentaires

Anne Boulanger-Pécout 05/01/2016 11:34

Oui mais... Quand on voit le film "Le dernier jour d'Yitzhak Rabin", on frémit devant le Dieu annoncé par beaucoup. D'accord, il y a, sur la même terre, les "100 Rabbins pour les droits humains", Lisa à Bethléem et beaucoup d'autres encore. Mais vous ne pouvez pas empêcher que l'image se brouille, à quelque religion qu'appartienne le Dieu qu'évoquent et invoquent les uns et les autres.
Deux stupidités dans mon texte : Dieu "n'appartient" à personne, on n'a pas à "parler" de lui. Oui mais...
Anne Boulanger-Pécout (auteur de "De la croyance à la perplexité, Itinéraire d'une agnostique")

claudine onfray 05/01/2016 08:47

Oui Denis mais il faut reconnaître que si les hommes tuent certains se servent d'une image de Dieu archaïque pour tuer physiquement et moralement.
C'est à nous d'être les témoins de la miséricorde infinie de Dieu au quotidien .
Reprenons la phrase de notre Pape : "qui suis-je pour juger ?"
Souvent hélas on juge, on exclut , on donne des indulgences d'un autre siècle.........
C'est une image de Dieu qui tue ici ou ailleurs mais parfois aussi chez nous dans nos communautés .
Cette image on ne l'a pas complètement effacée même dans la Chrétienté qui devrait être au premier rang de cette éducation à un Dieu tout petit au coeur du monde et qui ne compte pas mais donne inconditionnellement son amour .