Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 07:20
Dieu ne promet pas de « changements magiques » avec la nouvelle année, prévient le pape François

Au premier jour de 2016, le pape François a souhaité que la nouvelle année soit "un peu meilleure" que la précédente.

Lors de la prière mariale de l’Angélus au Vatican, le 1er janvier, le Pape a cependant prévenu que Dieu ne réalisait pas de “changements magiques“ avec la nouvelle année, mais désirait semer la paix dans le monde, invitant d’abord les hommes à dépasser “l’indifférence“ et à “ouvrir leur cœur“.

“Au début de l’année, il est bon de s’échanger des vœux. Nous renouvelons ainsi, les uns pour les autres, le souhait que celle qui nous attend soit un peu meilleure“, a relevé le pape devant quelque 60 000 fidèles rassemblés place Saint-Pierre, autour du sapin et de la crèche géante. “Mais, a-t-il poursuivi, nous savons que tout ne changera pas avec la nouvelle année, et que de nombreux problèmes d’hier demeureront également demain“.

Pas de baguette magique !

Dieu, a ainsi prévenu le pape François, “ne promet pas de changements magiques, il n’utilise pas de baguette magique“, mais “il aime changer la réalité de l’intérieur, avec patience et amour, il demande à entrer dans notre vie avec délicatesse, comme la pluie dans la terre, afin de porter du fruit“. “La paix que Dieu veut semer dans le monde, a encore soutenu le pape, doit être cultivée par nous“.

Et le chef de l’Eglise catholique de rappeler que “l’ennemie de la paix n’est pas seulement la guerre, mais aussi l’indifférence, qui fait penser seulement à soi-même et crée des barrières, des méfiances, des peurs et des fermetures“. “Grâce à Dieu, nous avons beaucoup d’informations, mais nous sommes parfois tellement submergés de nouvelles que nous sommes distraits de la réalité, de notre frère et de notre sœur qui ont besoin de nous“, a relevé le pape François avant d’exhorter les fidèles à “commencer par ouvrir leur cœur, en réveillant l’attention pour le prochain“.

Après la prière mariale de l’Angélus, à l’occasion de la 49e Journée mondiale de la paix, le pape François a salué “les différentes initiatives de prière et d’action pour la paix organisées en différentes parties du monde“. Il a particulièrement évoqué la marche organisée au soir du 31 décembre 2015 à Molfetta (Italie) par la conférence épiscopale de la péninsule, ainsi que le travail de la Communauté Sant’Egidio, dont de nombreux membres étaient présents place Saint-Pierre, comme chaque année.

Dans l’après-midi du 1er janvier, le pape François doit se rendre à la basilique romaine de Sainte-Marie-Majeure. Il y ouvrira la dernière des portes saintes du Jubilé de la miséricorde des quatre basiliques papales.

Lien à la Source

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans voeux
commenter cet article

commentaires

onfray claudine 03/01/2016 09:10

Pape François et nous tous n'avons pas de baguette magique mais nous avons le devoir de prendre celle de la miséricorde et non celle du jugement !