Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 09:49
La prière du grand imam El-Tayeb au Bataclan

La prière du grand imam El-Tayeb au Bataclan

Une délégation de cinq personnalités musulmanes de l’université Al-Azhar du Caire (Egypte) s’est rendue à l’église Saint-Etienne, de Saint-Etienne-du-Rouvray (France), mercredi, 27 octobre 2016, rapportent les media catholiques à Rome: l’agence SIR de la Conférence épiscopale italienne et Radio Vatican notamment.

Pour ces media catholiques à Rome, le père Jacques Hamel, assassiné dans cette église, pendant la messe, le 26 juillet 2016, devient ainsi « un pont de dialogue avec l’islam » et un « prophète de paix ».

La visite a eu lieu dans le cadre de la « caravane de la paix » lancée par le Conseil des sages musulmans,  à laquelle participent des professeurs universitaires et des religieux.  La délégation était conduite par le professeur  Oussama Nabil, membre du Conseil des sages musulmans, directeur des études francophones et recherches en islamologie à l’université de Al-Azhar, rapporte l’agence SIR. Ce dernier est également le fondateur et directeur de l’Observatoire de Al-Azhar, fondé en 2015 pour la lutte contre la diffusion d’idées extrémistes.

La délégation a été reçue par l’archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, et par le père Pierre Belhache, responsable des relations avec l’islam pour le diocèse de Rouen.

Après la visite à l’église du père Hamel, la délégation a rencontré un groupe de personnes du diocèse engagées dans le dialogue islamo-chrétien, en rpésence des membres du Conseil régional du culte musulman et des représentants d’associations engagées dans le dialogue comme «  Coexister » et « Fraternité Banlieues ».

Le grand imam d’Al-Azhar c’était lui-même rendu à Paris, au Bataclan, un des lieux de l’attentat du 13 novembre 2015, pour prier et condamner le terrorisme de matrice islamiste, le 24 mai 2016, au lendemain de sa visite au Vatican.

Il affirmait notamment: « Je suis ici pour déclarer devant vous tous, au nom de l’Islam, que le sang de tous les êtres humains devrait être préservé des holocaustes et des sacrifices. Le rapport entre les êtres humains, que Dieu a ordonné d’avoir, sont fondés sur la paix, sur la fraternité et sur la coopération. Le terrorisme n’a ni patrie, ni religion, ni foi. Moi et tous les musulmans, nous avons souffert de voir l’effusion de goutes de sang, ici comme ailleurs, à cause de ce qui est un virus maléfique. Par conséquent, nous devons tous, Est et Ouest, Orient et Occident, être solidaires pour le combattre. »

Avec une traduction d’Océane Le Gall

Lien à la Source

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans islam
commenter cet article

commentaires