Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 16:01
L’arrivée des migrants et des réfugiés : un espoir, un défi pour demain !

De nombreux membres de la Communauté Mission de France*, engagés depuis longtemps, avec beaucoup d’autres, auprès des migrants et des réfugiés, continuent avec persévérance leur compagnonnage avec ces hommes ces femmes et ces enfants, qui viennent de très loin parfois, et qui, fuyant l’innommable, ont traversé des mers et franchi des frontières et des barbelés, pour retrouver enfin une vie possible.

A Grande-Synthe aux côtés de réfugiés kurdes irakiens, en Aveyron auprès de personnes déboutées du droit d’asile, au Havre avec des migrants arrivés de plusieurs pays d’Afrique, en Essonne ou dans le Rhône avec les Roms, près de Nancy en soutien des familles menacées d’expulsions… et dans bien d’autres régions, des collectifs inter-associations d’entraide aux migrants naissent et rassemblent des personnes venues de plusieurs horizons, croyants et non-croyants. La Mission de France est engagée dans ces lieux où l’altérité se montre féconde.

L’accompagnement des migrants et des réfugiés est un difficile combat pour l’accès à un statut, à la protection sociale, à l’autonomie et à la reconnaissance de leur dignité. Ce combat se fait dans une rencontre où s’installe un dialogue fraternel riche de la diversité de chacun.

Malgré la complexité des situations, toutes les personnes engagées auprès des migrants voient germer des graines de confiance en un avenir possible ensemble, prémices d’un projet de société.

Elles témoignent des convictions acquises au long de ce chemin avec les migrants :

malgré les peurs et les replis identitaires, un esprit de solidarité existe déjà parmi les français et nous encourage à sortir de nos habitudes et de nos préjugés. Quand ils connaissent les galères des réfugiés, bien des français leur ouvrent leur cœur et les accueillent non comme une menace mais comme une nouvelle source de richesse : « On plonge, on vit avec eux; quelle joie quand l’un ou l’autre ose dévoiler ce qui le fait tenir, le temps d’une rencontre, d’un repas ou d’un cours de français »

le dialogue avec les migrants manifeste la responsabilité de la France et de l’Europe à tout faire pour ne pas laisser les pays de départ aux mains de dictateurs et de multinationales sans scrupule. Il est scandaleux que l’Europe finance des camps de rétention de réfugiés dans des pays limitrophes où la démocratie est mise à mal.

il est inacceptable que 70 % des demandes d’asile soient rejetées et que les déboutés soient laissés dans la plus grande détresse alors qu’ils ne peuvent repartir en sécurité dans leur pays.

Au delà des urgences humanitaires, il y a un enjeu social et politique à développer ces espaces d’hospitalité fraternelle où migrants et accueillants donnent le meilleur d’eux-mêmes. « Au détour de toutes ces rencontres, une étonnante force de joie surgit dans des gestes ou paroles qui nous surprennent par leur simplicité ». Des liens sociaux se consolident alors dans un ajustement culturel réciproque pour construire quelque chose de nouveau sans que personne ne se renie.

Noël approche, Dieu s’est fait humain, la proximité avec autrui est entre les mains de tous.  Nous appartenons tous à la même humanité et nos destins sont liés.

*Communauté Mission de France : Des prêtres, des baptisé(e)s et des diacres envoyés en équipe par leur évêque, appelés à vivre la fraternité universelle de Jésus le Christ dans la disparité de leurs lieux de vie, de travail, de famille et de vie sociale.

Communauté Mission de France

Le 1er décembre 2016

Lien à la Source

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans Migrants
commenter cet article

commentaires