Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 08:06
Elections 2017 : votez en conscience !

À l’écoute de la doctrine sociale de l’Église et des candidats

La Communauté de Vie Chrétienne propose une réflexion en cinq étapes pour aider à choisir un des candidats parmi ceux qui se présentent à l’élection présidentielle. Après s’être documenté en diversifiant les sources d’information, après s’être mis à l’écoute de ses craintes, de ses espoirs et de ses désirs, l’heure est venue de hiérarchiser les propositions des candidats au regard de la doctrine sociale de l’Église.

En reprenant les propositions des candidats au travers du prisme de la doctrine sociale de l’Église, je cherche à hiérarchiser les priorités et à mieux sélectionner ce qui est important pour moi dans les programmes.

La place de la personne humaine et sa dignité

C’est le premier axe qui est au cœur de la Doctrine sociale de l’Église. Je tente de comprendre la vision de l’Homme que révèlent les programmes des candidats. Les conséquences pratiques de ce point vont se traduire concrètement dans de nombreux aspects du programme, sur le début et la fin de la vie, le handicap, les familles et notamment la conciliation entre la vie privée et la vie professionnelle, les questions de justice économique et sociale au travers de la non-discrimination selon les origines ou les capacités… C’est ainsi qu’en relisant les propositions des candidats, j’en perçois les valeurs fondatrices et la place de l’Homme.

La destination universelle des biens

C’est le deuxième critère. Le concile Vatican II l’a défini en ces termes : « Dieu a destiné la terre et tout ce qu’elle contient à l’usage de tous les hommes et de tous les peuples, en sorte que les biens de la création doivent équitablement affluer entre les mains de tous, selon la règle de la justice, inséparable de la charité. » Là aussi, la thématique est large : elle m’interroge sur les propositions des candidats relatives au partage des richesses, au travail, à la préservation de l’environnement pour les générations futures, à la dette financière, à l’accueil de l’autre, à la paix entre les peuples… Comme je ne peux pas nécessairement aborder et comprendre tous les sujets, j’en choisis deux ou trois qui me semblent les plus essentiels. Par exemple, quelles sont les propositions des candidats pour permettre l’accès de tous au travail ? Ou encore, sur le partage des richesses, quelles propositions sont faites pour permettre à chacun de vivre dans des conditions plus justes ? Sur les enjeux environnementaux, je me demande ce qu’ils proposent pour préserver notre « maison commune », mieux la respecter et prendre en compte les générations futures ?

La solidarité

C’est le troisième aspect de la Doctrine sociale. Quelle place est faite au plus petit, au plus souffrant, au plus pauvre, dans les projets des candidats ? Quelle place l’éducation a-t-elle dans leurs programmes ? Quel souci des enfants, de leurs protections, de leurs apprentissages, de leurs croissances, de leurs santés est exprimé par les candidats ? Quelle place pour les seniors ? La dimension de la paix dans le monde fait aussi partie de cette interrogation. Même si elles ne sont pas toujours présentes sous cette forme, je peux identifier des propositions qui m’aident à percevoir l’approche des candidats sur ce sujet.

Le principe de subsidiarité

C’est le dernier élément à prendre en compte. Ce principe est intimement lié au précédent. Il renvoie à l’idée que « ni l’État ni aucune société ne doivent jamais se substituer à l’initiative et à la responsabilité des personnes et des communautés intermédiaires au niveau où elles peuvent agir ». Dans mon analyse des programmes des candidats, quels sont la place et le rôle de ces « communautés intermédiaires » ? Et plus largement, quelle méthode de gouvernement proposent-ils ? Quelles propositions avancent-ils pour améliorer les conditions d’exercice de ce service du bien commun, du mieux vivre ensemble ?

C’est un long travail, mais il m’aide à choisir et à me rendre attentif aux propositions des candidats de façon active.

Matière à exercices

Considérant les différents thèmes : quels sont ceux qui m’apparaissent nouveaux et que je choisis pour regarder les projets des candidats ? Qu’est-ce que j’en tire ? Qu’est-ce que cela change ? Je note sur mon petit carnet les éléments importants découverts.

La prochaine étape : comment me décider et choisir ?

Lire également :La doctrine sociale de l’Église, des repères dans un monde politique imparfait et retrouvez les étapes précédentes : Élections 2017 : votez en conscience ! (1/5)

Lien à la Source

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans Politique
commenter cet article

commentaires