Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 05:21
Réginald PAVAMANI (1941-1999). Pentecôte : Vent et Feu, Esprit et Parole

Réginald PAVAMANI (1941-1999). Pentecôte : Vent et Feu, Esprit et Parole

« Le vent souffle où il veut : tu entends le bruit qu’il fait, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né du souffle de l’Esprit.» … (Jean 3/8)

 

« Jusqu’au jour de la Pentecôte les disciples de Jésus s'étaient enfermés dans une chambre haute de Jérusalem fermée à double tour parce qu'ils étaient paralysés par la peur. Puis ils ont ouvert la fenêtre et le vent s’est engouffré : le vent qui soulève les rideaux et les papiers, les couvercles et les poussières, le vent qui soulève les questions et les protestations, le vent qui soulève les peuples …

Puis ils ont ouvert la porte et ils se sont retrouvés dehors, à la rue. Ils se sont retrouvés sur le pavé ! La foule montait comme la mer. Elle sortait de partout. La foule devenait de minute en minute un livre grand ouvert. Chaque visage était une Parole, chaque regard une flamme du briquet de la liberté.
Ils étaient tous là : tous ceux qu’on aurait préféré voir ailleurs, tous ceux qu’on n’avait pas invités, tous ceux qu’on avait oubliés : les aveugles, les lépreux, les sourds et les peureux, les muets et les boiteux…Ils se sont mis à parler comme on parle au grand jour, ou comme un clin d’œil complice, libérés de toutes leurs peurs et de toutes sortes d’angoisses ! Ils ne parlaient pas des langues étrangères mais ils parlaient la langue de l’Accueil et du Respect de l’Autre. C’était l’Eglise qui se mettait à parler la langue des gens. C’était une création, une Pentecôte ! En les voyant tous sortir dans la rue, les passants n’en croyaient pas leurs yeux, ils se disaient entre eux « mais quelle est donc cette force qui désormais les habite ? »

Et si en 2017 l’Esprit poussait encore les chrétiens à sortir, à découvrir qu’il parle la langue du dialogue et de la rencontre ? N’ayons pas peur… Il nous précède en Galilée, le carrefour des nations et des peuples païens ! »

 

D’après le prologue d’un jeu scénique de Jean Debruynne

Prêtre de la Mission de France 1925-2006

Lien à la Source

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans Esprit
commenter cet article

commentaires