Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

26 octobre 2017 4 26 /10 /octobre /2017 18:23
"Protestants en fête" à Strasbourg les 27, 28 et 29 octobre 2017

Le protestantisme français commémore ses 500 ans d’existence à Strasbourg les 27, 28 et 29 octobre prochain à l’occasion du rassemblement « Protestants en fête». Le Père Emmanuel Gougaud, Directeur du Service national pour l'unité des chrétiens explique l’importance de cet évènement.

En 1517, Martin Luther publiait ses 95 thèses sur la pratique des indulgences. Il initiait alors un mouvement de réforme au sein de l’Église. S’il faut saluer le renouveau spirituel et théologique, nous ne pouvons pas occulter les divisions et les souffrances occasionnées dans les siècles passés. Aussi, cette commémoration du cinquième centenaire revêt un caractère particulier. C’est en effet la première fois qu’elle se déroule en contexte œcuménique. La naissance du mouvement œcuménique et l’engagement de l’Église catholique sur le chemin du dialogue avec les autres confessions chrétiennes avant et surtout après le concile Vatican II ont ainsi beaucoup contribué à faire évoluer le regard catholique sur le protestantisme.

Le protestantisme français commémore ses 500 ans d’existence à Strasbourg les 27, 28 et 29 octobre prochain à l’occasion du rassemblement « Protestants en fête ». Les membres de la Fédération protestante de France et de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine veulent vivre trois jours de fêtes, de réflexions, de témoignages et d’engagements. Ces journées seront aussi rythmées par des temps de prières et de célébrations. « Protestants en fête à Strasbourg » est le temps fort de cette année « Protestants 2017, 500 ans de Réformes, vivre la fraternité ». Cet événement national rassemble plus de 10 000 participants.

Le programme révèle la richesse et la diversité du protestantisme français. Des manifestations festives, artistiques, historiques, culturelles, musicales, sociales, éthiques, cultuelles et spirituelles, œcuméniques et interreligieuse sont proposées. Un opéra, « Luther, le mendiant de la grâce » a été créé pour cette occasion. Le groupe évangélique de louange Impact animera le grand culte du dimanche matin au Zénith de Strasbourg. Impact a voulu inviter le groupe de pop louange Glorious pour une chanson commune en faveur de la promotion de l'unité des chrétiens..

L’Église catholique a été invitée à cet évènement. Mgr Christian Kratz, évêque auxiliaire du  diocèse de Strasbourg et co-président du Groupe de conversations catholiques - évangéliques, prononcera un message à l’ouverture de « Protestants en fête ». Mgr Didier Berthet, évêque de Saint-Dié et président du Conseil pour l’unité des chrétiens et des relations avec le judaïsme de la CEF, participera à une conférence débat avec le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France. Cette participation a été rendue possible par les efforts de dialogue théologique, de prière, d’actions communes en faveur de l’unité des chrétiens. Sans nier les différences encore séparatrices entre catholiques et protestants, nous continuons l’engagement de l’Église catholique en faveur de l’unité des chrétiens. E effet, nous voulons toujours davantage devenir disciples du Christ. Jésus prie pour que ses disciples soient uns comme lui est un avec le Père (Jn 17, 21). L’unité des chrétiens n’est donc pas une option de la foi mais une composante de la foi. Il s’agit d’entrer dans le désir de Jésus. Ses disciples doivent être signes d’unité au milieu d’un monde qui se divise encore.

Ainsi, l’Église catholique est en communion spirituelle avec les protestants de France. Elle se réjouit du rassemblement « Protestants en fête » afin que ces héritiers ne cessent de se réapproprier les intuitions de Luther. Martin Luther était travaillé par une question essentielle : « Comment aurais-je un Dieu de grâce ? ». Que cette commémoration nous fasse découvrir un peu plus ce chemin vers le Dieu de toute grâce !

 

Lien à la Source

 

Partager cet article

Repost0

commentaires