Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

18 janvier 2018 4 18 /01 /janvier /2018 20:38
Un mariage en plein ciel dans l'avion du pape François

Durant son vol entre Santiago et Iquique, au Chili, le Pape a uni par les liens sacrés du mariage une hôtesse et un steward de la compagnie Latam. Mariés civilement depuis dix ans, ils se sont arrangés pour être sur le vol du souverain pontife pour qu'il célèbre la cérémonie.

Elle est hôtesse, lui est steward. Tous les deux travaillent dans la même compagnie latino-américaine, Latam, qui transportait jeudi 18 janvier le pape François en visite au Chili, de la capitale Santiago à Iquique, sa dernière étape, avant le Pérou. Paola Podest Ruiz, 39 ans, et Carlos Ciuffardi Eloriaga, 41 ans, ont été unis, au cours de ce vol, par les liens du mariage religieux, dans l'avion, par le pape François!

Mariés civilement depuis dix ans, ils ont deux enfants, de 6 et 3 ans, Isabella et Raffaella. Le couple s'était déjà rencontré lors d'un vol comme salariés de la compagnie. Ils devaient se marier religieusement dans leur église de Santiago du Chili mais celle-ci fut détruite par un tremblement de terre en 2010 quelques heures avant la cérémonie. Le mariage fut reporté.

Une cérémonie à 12.000 mètres d'altitude

Sachant que le pape venait au Chili, le jeune couple s'est arrangé pour être sur son vol avec l'idée de lui demander s'il accepterait, un jour, de les marier religieusement. Ce qu'il a aussitôt accepté et n'était pas effectivement prévu. La cérémonie s'est déroulée dans la simplicité de la cabine avant de l'appareil à 12 000 mètres d'altitude.

L'acte de mariage, rédigé manuellement sur une feuille de papier, a été publié par le Vatican dès l'atterrissage. Il indique que pendant ce vol, dont il rappelle les caractéristiques, ces deux personnes «ont contracté mariage» «en la présence de témoin, Mgr Maurizio Rueda Bettz» et «du Saint-Père et pape François qui ont reçu leur consentement». Les quatre ont signé. Il est possible de lire sur l'acte «célébrant: Francisco». Le propriétaire de la compagnie aérienne, présent sur le vol, Ignazio Cueto, était aussi témoin.

Pour que le mariage religieux soit valide, l'Église catholique ne demande pas une église mais que les deux futurs époux expriment publiquement leur volonté de s'unir pour la vie. Ce qui forme le «consentement». Mais il doit être exprimé en présence de deux témoins, le célébrant et une personne. C'est ce consentement exprimé publiquement - devant un prêtre représentant alors l'Église - qui fait le mariage et non la bénédiction du prêtre qui la suit.

Un mariage totalement improvisé

Il apparait que ce mariage en plein ciel a été totalement improvisé. Comme tous les équipages qui accompagnent le pape en vol, le couple est allé prendre une photo avec lui, en lui demandant une bénédiction. Tous deux ont alors dit au pape leur désir de se marier religieusement: «ce serait beau que vous puissiez nous marier un jour».

«C'est historique, jamais un pape n'a célébré un mariage dans un vol d'avion.»

Le pape François

Le Pape leur a répondu «vous voulez vous marier?» Puis il a demandé à Carlos «tu es sûr?». Il leur a alors proposé de les marier religieusement sur le champ. Une fois la petite cérémonie terminée, le Pape leur a dit «Espérons que ce que vous avez fait aujourd'hui puisse inspirer d'autres couples dans le monde». Il a ajouté «c'est historique, jamais un pape n'a célébré un mariage dans un vol d'avion».

Carlos, le steward, a ensuite donné ce détail: «Le pape a pris nos mains, il a béni les alliances, et il nous a mariés au nom de Dieu. Ce qu'il nous a dit est très important: ‘le sacrement de mariage est un sacrement dont le monde a besoin. J'espère que cela incitera les couples à se marier'. Et parlant des alliances, le pape François a dit qu'elles ne devaient pas être, ni trop étroites, parce que ce serait une torture, ni trop larges parce que cela risquerait de les égarer.»

Greg Burke, le porte-parole du Vatican a commenté: «Cela a été une grande surprise et une grande joie. Tout est valide, tout est officiel. Il y avait des témoins. Il y a un document».

Jean-Marie GUÉNOIS

Lien à la Source

Cliquez sur la vidéo ci-dessous et sur l’icône « plein écran »

Partager cet article

Repost0

commentaires