Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

13 octobre 2018 6 13 /10 /octobre /2018 14:50
Article du 19 juin 2018 sur le blog

Article du 19 juin 2018 sur le blog

Mon hébergeur, www.over-blog.com , qui est sensible au symbolisme des  chiffres, m’invite à vous informer de l’anniversaire des 13 ans de mon Blog en ce 13 octobre 2018 !

Depuis le 13 octobre 2005 ce Blog a reçu 382.142 visiteurs et 609.663 pages ont été consultées. C’est beaucoup et peu à la fois !

Pour les 6 derniers mois ce sont 33.690 internautes qui se sont connectés, ce qui représente une moyenne de 5.615 visiteurs par mois et de 187 visiteurs par jour !

J’ai publié un total de 2.646 articles dont 423 dans la catégorie « foi », 267 sur le thème de la Paix, 225 dans la catégorie « Migrants » et 216 homélies. Je compte également 1.515 autres articles d’une grande diversité ! Voilà pour les chiffres !

Un énorme MERCI pour vos soutiens et vos encouragements !

Ce Blog – relié aux réseaux sociaux Facebook (3.229 amis ce 13 octobre) et Twitter (1960 followers ce 13 octobre) – est pour moi un bon moyen d’être « relié » et de proposer des échanges, des informations, des débats avec des interlocuteurs les plus divers sur des sujets de société, et de témoigner de ma foi, du service de l’Evangile et des pauvres dans le dialogue avec des croyants d’autres confessons et avec des incroyants.

Retour sur une naissance !

Si j‘ai créé ce Blog le 13 octobre 2005, j’ai attendu le 11 août 2006 pour publier un premier article. Il s’agit d’un « communiqué de presse » du Service Diocésain des Migrants du 12 janvier 2006, Service des Migrants dont j’étais – à l’époque – le Délégué. Plus qu’au symbolisme des chiffres, je suis sensible – pour ma part – aux réalités qui nous font « signe », aux signes et aux symboles « évangéliques ». Je vois dans ce premier article le symbole d’un « choix évangélique » pour « l’accueil des étrangers », choix qui est encore totalement d’actualité pour moi aujourd’hui :

 

Communiqué de Presse du Service Diocésain des Migrants d‘Evreux :

« Le service diocésain des Migrants vient exprimer un défi adressé à tous les chrétiens du diocèse d’Evreux comme « à tous les hommes de bonne volonté » du département :

« La situation de nombreux étrangers déboutés du droit d’asile et sans papiers qui craignent pour leur liberté et pour leur vie en cas de renvoi dans leur pays ».

En 2004 et 2005 c’est plus de 500 étrangers qui ont déposé un dossier de demande d’asile conventionnel ou subsidiaire à la préfecture de l’Eure. Au bout d’une procédure de 6 mois à 2 ans c’est plus de 80% d’entre eux qui se trouvent déboutés. En effet c’est au demandeur qu’incombe la charge de la « preuve » : prouver, par des témoignages et des documents obtenus au pays, les menaces réelles qui pèsent sur lui, ce qui est la plupart du temps impossible. C'est-à-dire que dans notre département ce sont plus de 400 personnes qui chaque année se retrouvent sans travail, sans ressources, sans logement, démunis de tout et en particulier de leurs droits humains fondamentaux. Depuis l’été dernier, deux décrets du gouvernement rendent même l’aide médicale d’Etat inaccessible pour de nombreux étrangers « sans papiers ».

 

En Septembre 2005 les préfets réunis par le ministre de l’intérieur ont été invités à augmenter de façon des très significatives le renvoi d’étrangers dans leurs pays d’origine (passer en 2 ans de 13.000 expulsions à bientôt 30.000 expulsions pour l’ensemble du territoire national).

Nous pouvons témoigner que la plupart de ceux qui font une demande d’asile à la France ont des raisons objectives de la faire : ils fuient des pays en guerre, des conflits ethniques, le pouvoir des mafias locales qui les obligent au trafic de drogue ou à la prostitution.

Chrétiens nous croyons que « toute personne est une histoire sacrée et que l’homme est créé à l’image de Dieu ». Nous ne pouvons accepter que des frères et des sœurs qui sont venus chez nous espérant trouver refuge soient mis dans des situations inhumaines et dégradantes. Nous sommes invités à relever ce défi de l’accueil et de la solidarité.

 Jésus-Christ ne s’est-il pas identifié à celui qui a faim, soif, à celui qui est étranger, malade, prisonnier (cf. Evangile de Matthieu ch. 25) ? »

 

Pour le service diocésain d'Evreux,

Le délégué

Denis Chautard

12 janvier 2006

 

Lien à la Source

Partager cet article

Repost0

commentaires