Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

26 octobre 2018 5 26 /10 /octobre /2018 10:40
Contribution au « débat » sur le célibat des prêtres de Stan ROUGIER

Depuis 88 ans que je suis sur terre aucun sujet ne m'a semblé plus controversé que le célibat ecclésiastique. Entre l'idéal et la réalité, il y a un océan. Prêchant des retraites de prêtres, je vois que le problème n'est pas simple... surtout en Afrique où le célibat est étranger à la culture.

D'où vient l'idée? Moïse ayant rendez-vous avec Dieu au Sinaï dit au peuple : "En mon absence, que l'homme s'abstienne de la femme." ...Le sacré exclut la dimension sexuelle de l’être humain. (Le pape Grégoire le Grand écrivait que "le simple désir sexuel est un péché."...(Pour découvrir les âneries sur ce sujet mes amies féministes ne manquent pas d'arguments et d'exemples!...)
Pourtant les prêtres juifs sont mariés. 
Jésus n'est pas marié. Un propos de lui assez mystérieux évoque ceux qui se font volontairement eunuques "pour le Royaume".

Mais le Christ n'est pas misogyne comme certains pères de l’Église! Il se laisse approcher d'une femme en état d'impureté rituelle. Il ne dramatise pas les frasques de l'adultère et de la prostituée...
Saint Augustin qui a eu une maîtresse et une épouse durant plusieurs années et qui se dit, après sa conversion, encore "tiraillé par le désir charnel", tient des propos qui semblent misogynes : "Rien n'est plus puissant pour tirer un homme vers le bas que les caresses d'une femme" ! 

Saint Paul tient des propos très divers : "À cause des temps difficiles qui s'approchent, il est bon pour l'homme d’être célibataire. Je voudrais vous épargner des tribulations de la chair....." (Voilà un célibat pour écarter les difficultés de la vie...) "Celui qui est marié s'inquiète des choses du monde et des moyens de faire plaisir à son épouse" (1 Cor 7/26). 

De nombreux papes ont été mariés. Vers l'an 1000, de concile en concile on s'est acheminé vers la discipline du célibat pour les prêtres latins. 
Longtemps on s'est contenté de demander au couple de garder la continence la veille du dimanche : "Comment toucher le corps de Dieu après avoir touché une femme?"! ! ! Puis, lorsque la messe devint quotidienne, la continence le fut aussi.

Le célibat des prêtres a eu une autre cause : "Le pape Pelage II accepte un clergé marié, à condition que les biens d’Église restent à l’Église".

De nombreuses Églises non latines ont un clergé marié. Des évêques de ces églises m'ont fait part de leur agacement devant notre propension en Europe à croire que le clergé marié serait moins généreux ou moins priant...... Un vicaire général de l’Église grecque orthodoxe, marié et père de famille, me disait avec un superbe accent roumain : "Un prêtre dont l'épouse à un cœur ouvert, ça fait deux prêtres. Si elle a un cœur fermé cela ne fait plus qu'un demi-prêtre"....Cette remarque est peut-être misogyne mais elle n'est pas dépourvue de réalisme...

Pie XII écrivait :"Loin de perdre le privilège de la paternité, le prêtre l'accroît à l'infini.... Il engendre à la vie éternelle." "Par là il veut être disponible aux besoins de ses frères.".....

Le retour à l'ancienne tradition d'un diaconat marié, au début du Concile Vatican II (1964), change totalement les perspectives. Durant mes 8 années de séminaire, je constatais qu'un tiers des confrères n'allaient pas jusqu'au bout car, au cours de vacances, une rencontre avait modifié leur projet. Cela faillit être mon cas, mais : "Les âmes sont devenues de corne" (Saint Ex ), "Nous sommes orphelins de Dieu" (Saint Ex), "A la tête de ma cité, j'installerai des poètes et des prêtres et ils feront s'épanouir le cœur des hommes"(Saint Ex), et d'autre paroles pathétiques de cet écrivain m'ont ramené vers l'acceptation d'une rupture de fiançailles (cf. livre : Pourquoi je L'ai suivi). 

J'ai constaté au cours de retraites de prêtres que j'ai animées, que je n'étais pas le seul. Je suis sûr que le matérialisme épais de notre époque peut encourager ce "témoignage" très fort, même un peu "fou" car il faut tenir non pas 40 ans de solitude mais 60 et plus... Mais pourquoi accabler celui qui, faute de balancier, est tombé de la corde raide???? 

Je suis resté en relation avec des confrères prêtres qui se sont mariés. Beaucoup souffrent de ne pas avoir été reconduits à l'état diaconal. Ils parlent parfois de graves manques d'humanité envers eux.....

Un souvenir: une homélie impressionnante d'un évêque à la suite du mariage d'un de ses prêtres "Ceux qui le jugent font une faute plus grave que la sienne" 

 

Stan ROUGIER

Prêtre, Ecrivain et Conférencier

Sur sa page Facebook

Le 25 octobre 2018

 

Lien à la Source

Partager cet article

Repost0

commentaires

Françoise 27/10/2018 21:07

Merci pour ce bon article….oui continuez d'aider les prêtres….