Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

6 avril 2019 6 06 /04 /avril /2019 16:25
Une momie de lionceau congelé de 46500 ans congelée est arrivée à la caverne du pont d'Arc  pour rejoindre l'exposition des lions et des hommes. / © MAXPPP

Une momie de lionceau congelé de 46500 ans congelée est arrivée à la caverne du pont d'Arc pour rejoindre l'exposition des lions et des hommes. / © MAXPPP

L'exposition "Des Lions et des Hommes" débute le 6 avril à la Grotte Chauvet 2, en Ardèche. Les visiteurs pourront découvrir un exceptionnel lionceau des cavernes, vieux de 46 500 ans. L'animal, prisonnier de la glace, a été découvert en 2015 en Yakoutie.

Il a été baptisé Uyan. Ce lionceau des cavernes a été découvert en 2015 avec sa petite soeur. Il était prisonnier de la glace, du permafrost de Yakoutie, un état situé dans l'extrême nord Est de la Fédération de Russie. L’animal a été découvert par deux frères explorateurs

Depuis trois ans, le lionceau est passé entre les mains de scientifiques russes et japonais. Ils sont parvenus à déterminer l’âge incroyable de l’animal : 46 500 ans. C'était un nouveau né qui a été ensevelie dans sa tanière. 

Uyan a été prêté à la Grotte Chauvet 2. Dans le cadre de l'exposition "Des Lions et des Hommes", il sera visible
jusqu'au 22 septembre à Vallon-Pont-d’Arc. C'est la deuxième fois seulement que l'animal va être présenté au public.
Le lionceau est arrivé cette semaine en France dans une petite glacière, accompagné par Yakov Androsov, l’un des deux découvreurs. Il a fait le voyage jusqu’en Ardèche, avec un de ses collaborateurs.

Le lionceau a été maintenu à une température de moins quarante degrés. Valérie Moles, Préhistorienne et responsable culturelle de la Grotte Chauvet 2, ne cachait pas son émotion au moment où le lionceau a été sorti de la petite glacière de voyage: «un lionceau préhistorique entre mes mains… pour une préhistorienne, être confrontée avec une réalité physique aussi ancienne et contemporaine des dessins de la Grotte Chauvet, c’est un moment fort dans une vie ».

Dolores Mazzola

 

Lien à la Source

Partager cet article

Repost0

commentaires