Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 16:21
Nativité de Federigo Fiori Barocci (1597), huile sur toile, musée du Prado, Madrid

Nativité de Federigo Fiori Barocci (1597), huile sur toile, musée du Prado, Madrid

Noël, Noël,

Une étoile s’est levée au cœur de la nuit, en plein hiver ! Elle annonce un grand Evènement ! Parmi des milliers d’autres saurons-nous la reconnaitre ?

Une simple étoile n’est pas l’embrasement du ciel, ni des éclairs d’orage, encore moins des claquements de tonnerre ou des bourrasques de vent… mais seulement une délicate attention !

Comment être sensible à cette lumière et à cette présence ?

Notre monde, comme il y a 2000 ans est bien « en crise » : individualisme, course à la consommation, course à l’argent, au pouvoir, injustices, conflits sociaux, catastrophes, guerres et terrorisme…

Nous appelons Dieu à l’aide pour qu’Il remette sur ses pieds notre monde qui marche sur la tête !

On l’invoque pour remettre de l’ordre, renverser les idoles et rétablir le droit et la justice !

Mais que fait Dieu ?

A Noël Dieu est un « nouveau-né », un enfant de migrants né dans une étable et déposé dans une mangeoire pour les animaux… parce que ses parents ont dû prendre la route de l’exil pour obéir au dictat de l’occupant ! A Noël Dieu s’est fait le plus pauvre, le plus fragile, le plus démuni !

Cet Enfant de la promesse, annoncé par les prophètes, que peut-il bien changer à notre monde ? Que peut-il bien changer en nous ?

A Noël Dieu change le regard de notre cœur :

Il est « l’Inattendu » :

« On l’appelait au ciel et Il est sur la terre,
On le cherchait au sanctuaire, et Il est à l’étable,
On acclamait son soleil, et Il vient dans la nuit,
On L’habillait de gloire et on Le retrouve nu,
On attendait un Père Noël et voici un Enfant ! »
Nous sommes sensibles aux bruits, au vacarme, aux pampilles et aux paillettes…
Dieu aime le silence, la pudeur, la délicatesse…
Nous sommes sensibles à la magie, aux miracles, aux grandes déclarations, aux grandes démonstrations et à la puissance…
Dieu aime l’ordinaire, le quotidien, l’intimité et le regard qui en dit plus long que tous les discours…
Comme dit Saint Paul dans la deuxième lettre aux Corinthiens  (2 Cor 12,10) : « Lorsque je suis faible c’est alors que je suis fort ». Dans notre monde nous vivons dans une illusion de toute puissance qui est un refus de la loi de la condition humaine. Accepter et même accueillir notre fragilité, notre faiblesse c’est un premier pas sur le chemin du bonheur ! Il nous faut du courage pour accepter notre fragilité ! Il nous faut être « forts » pour croire que notre faiblesse est la « boussole » de notre humanité !

A Noël, nous sommes invités à partager ce bonheur inattendu : Dieu est venu habiter parmi les hommes. Il a établi sa demeure au milieu de son peuple, chez les pauvres.

Ne cherchons pas au bout du monde Celui qui est au milieu de nous.

Ne cherchons pas ailleurs la Flamme qui brûle déjà dans nos cœurs.

Dieu n’est pas venu S’imposer ni imposer Son Royaume. Il n’est pas venu avec la richesse, le clinquant, la force et la puissance. Dieu s’est fait Pauvre ! Il a revêtu l’humilité et le tablier du « Serviteur » !

La foi ne s’impose pas. Elle ne se démontre pas. La foi est une marque, une trace, une invitation, une présence !

L’humilité est le chemin de l’Amour.

Le don de soi c’est l’Amour qui conduit à la Paix et à la Joie !

 

Joyeux Noël !

 

Denis Chautard

Prêtre de la Mission de France à Vernon (Eure)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bozec 22/12/2019 10:25

Merci pour ce texte merveilleux !!!
La Conference Saint Vincent de Paul de Bernay organisait vendredi soir son dîner de Noël pour ses accueillis et amis de la Conférence, et j'ai souhaité y partager votre texte : il été lu par 4 bénévoles au tout debut de la soirée et a suscité enthousiasme et joie !
Joyeux Noël à Vous.
En union de prières.
Sandrine Bozec

philippe Barbaud 18/12/2019 19:13

Merci Denis pour ce magnifique texte qui nous rappelle combien notre Dieu d'Amour veut se faire proche de ses créatures en se donnant totalement en eux. Par Lui, avec Lui et en Lui, je te souhaite un joyeux Noël.
Fraternellement .