Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

18 février 2020 2 18 /02 /février /2020 20:41
La « Maison de l’Amitié » à La Défense

A propos de la Maison de l’Amitié

La Maison de l’Amitié, association loi 1901, est née à l’initiative d’une femme, Geneviève Gazeau, aujourd’hui, Présidente d’honneur de l’association, et de salariés d’entreprises de la Défense. L’association va à la rencontre des personnes en situation de grande précarité et isolées qui vivent ou passent à la Défense. Souhaitant recréer du lien social, promouvoir et concrétiser la solidarité entre tous, l’association apporte un premier accueil inconditionnel aux personnes, en développant des relations entre les bénéficiaires, les bénévoles – salariés des entreprises riveraines et habitants -, et en proposant un accompagnement global. Le projet de l’association s’efforce de prendre en considération toutes les dimensions de la personne. C’est pourquoi, au-delà de la rencontre avec les personnes de la rue, et pour compléter les services primaires proposés (manger, se vêtir, rester propre), la MDA développe des actions directement ou en partenariat sur les plans social, sanitaire, culturel et existentiel.

Adresse

La Maison de l’Amitié est aujourd’hui installée Place Carpeaux à La Défense, entre le CNIT et la Grande Arche. Elle dispose d’un local d’environ 340 m², aménagé spécialement pour l’association par Paris La Défense (Etablissement public), propriétaire des locaux.
Financement
La Maison de l’Amitié, association reconnue d’utilité publique, est aujourd’hui essentiellement financée par des subventions publiques attribuées par la DRIHL (Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement) pour une mission d’intérêt général et par Paris La Défense.

Fonctionnement

La Maison de l’Amitié accueille des personnes sans domicile fixe, et en grande difficultés sociales et économiques. Elle fonctionne sur le mode de l’inconditionnalité et elle est ouverte du lundi au vendredi de 7 h à 8 h 30 sous la forme d’un P’tit Café, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h sous la forme d’un accueil de jour. Elle étend son horaire d’ouverture à 19 h lors en cas niveau de vigilance orange (Plan Grand Froid). Les services proposés par la Maison de l’Amitié, sont assurés par une équipe de 6,5 salariés et environ 70 bénévoles. L’accompagnement social s’effectue en étroite collaboration avec divers acteurs appartenant au tissu de la Défense et des acteurs sociaux et médicaux des communes limitrophes. Cette collaboration s’est soigneusement construite depuis de nombreuses années.

La Rencontre

LA RENCONTRE EST AU COEUR DE LA RELATION AVEC LES PERSONNES ACCUEILLIES, SOCLE DE TOUTE ACTION FUTURE

L’objectif de l’action de l’association est de répondre aux besoins des personnes qui vivent dans la rue ou dans une très grande précarité et de les remettre en route, en les accompagnant dans la construction d’un projet de vie individuel.

La rencontre est au coeur de la relation avec les personnes accueillies, socle de toute action future. Dans cette relation, la finalité est de rompre l’isolement dans lequel ces personnes sont, répondre à leurs besoins matériels, affectifs, spirituels, relationnels, dans la mesure du possible et des moyens, leur permettre de retrouver une forme de dignité et d’identité.

Une présence

Il ne s’agit pas de s’imposer mais de se présenter, c’est-à-dire de se rendre présent aux personnes de la rue, et de se laisser soi-même rencontrer ; comme pour faire soi-même l’expérience d’être accueilli ou ignoré, dans le respect de leur liberté. Pour contrecarrer le processus destructeur de la désocialisation et aider la personne à reprendre pied, il est nécessaire de lui apporter une présence régulière et une écoute respectueuse de sa liberté.

Rétablir la confiance

Cette forme de présence peut demander quelques jours, plusieurs mois ou des années pour porter du fruit. Ce type d’intervention doit nécessairement s’inscrire dans la durée. Elle ne relève pas d’abord de l’urgence sociale, mais de l’accompagnement gratuit et inconditionnel de la personne. Les membres de l’association tissent avec les personnes qu’ils rencontrent une relation de confiance par une écoute attentive, dans un engagement personnel fort. A partir de cette relation de confiance et de fidélité peut naître un désir de se reconstruire et d’entamer un chemin personnel de réinsertion.

Dimension existentielle

PRENDRE EN COMPTE LA DIMENSION GLOBALE DE LA PERSONNE, PAR-DELÀ LES PROBLÉMATIQUES CONCRÈTES OU SIMPLEMENT ADMINISTRATIVES

Prendre en compte la dimension globale de la personne, par-delà les problématiques concrètes ou simplement administratives qu’elle rencontre à un moment de sa vie, est essentiel dans la reconstruction et le retour à l’estime de soi. S’il est évident que notre mission première est de répondre aux besoins primaires et élémentaires des personnes qui s’adressent à nous, il est derrière chacune d’entre elles très souvent, une demande cachée plus forte, plus intime, plus réparatrice sans doute pour rompre leur isolement et leur redonner confiance : celle d’être accompagnés sur leur questionnement plus profond sur le sens de leur vie. Ces questions existentielles si intimes n’en restent pas moins universelles, et souvent nécessaires à aborder pour réamorcer en elles leur capacité de résilience, de rebond et les aider à retrouver leur chemin de liberté et de discernement

Quelles que soient les croyances religieuses de chacun et dans le respect de la loi 2002-2 et plus particulièrement dans la charte des droits des personnes accueillies, l’association propose à ceux qui le souhaitent des temps de rencontre à travers notamment le Groupe Solidarité Partage de Notre Dame de Pentecôte

 

Partager cet article

Repost0

commentaires