Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

5 avril 2020 7 05 /04 /avril /2020 14:51
« Le Christ est descendu aux enfers » détail du vitrail du bas du chœur : « Passion et Vie Glorieuse du Christ » (1855 environ), du maitre verrier Laurent Charles MARECHAL (1801-1887), église Saint Germain l’Auxerrois (Paris, 1er)

« Le Christ est descendu aux enfers » détail du vitrail du bas du chœur : « Passion et Vie Glorieuse du Christ » (1855 environ), du maitre verrier Laurent Charles MARECHAL (1801-1887), église Saint Germain l’Auxerrois (Paris, 1er)

En ces jours de confinement, de grande inquiétude, où nous sommes privés des cérémonies pascales dans nos églises nous redécouvrons avec toute sa force notre foi au Christ venu nous sortir des « enfers » !

 Lumière de Pâques

 « Tu es descendu aux enfers, dans nos lieux infernaux, Dans nos obscurités, nos ténèbres, là où nous maudissons la nuit.

Les enfers de nos peurs, de nos doutes, de nos impuissances ; De nos ruptures d’amour, de nos échecs De nos insécurités et de nos fragilités, nos peurs…

Peur de plus exister, peur de disparaître, peur d’être rejeté, de ne plus être aimé, de ne plus être estimé…Peur du néant, de la souffrance…

Tu es descendu dans nos lieux ténébreux pour nous prendre par le poignet Et nous arracher à nos complaisances avec la mort…

Tu nous entraînes vers ta lumière, vers Toi, Lumière, En nous criant : « Viens, n’aie pas peur, laisse-toi aimer. »

Tu nous inondes de lumière pascale et de paisible confiance : « J’ai tout assumé de votre péché, tout est accompli de votre espérance. »

« Lazare, sors dehors ! » C’est à chacun de nous que tu lances cet appel… Le coup de talon au fond du bassin, le jaillissement de lumière et de souffle,

Renaissance d’eau, d’air et puis de feu, Avec le cierge pascal, cierge du baptême…

Tout est consommé, tout est à nouveau possible.

Et tu nous redis avec insistance et tendresse : « S’il te plaît, laisse-toi aimer… vraiment !

Et puis, à ton tour, va aimer, vraiment, comme j’ai aimé En puisant dans le cœur de mon Père, En accueillant le souffle de l’Esprit qui fait renaître…

Que je respire le Souffle que tu as insufflé à tes apôtres, ce jour de Pâques.

Que je croie ! Sois ma lumière… »

 Source :

Le LIEN de la Communion Jéricho. N° 78 -Avril 2014 page 24

Mouvement Catholique Eucharistique et Marial 
pour l'accompagnement des blessés de la vie
par la prière et le soutien fraternel

 Denis CHAUTARD

Prêtre de la Mission de France à VERNON (Eure)

 Lien à la Source

 

Partager cet article

Repost0

commentaires