Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 10:15
Denis Meyer | Hans Lucas | AFP

Denis Meyer | Hans Lucas | AFP

Une célébration va être organisée à Notre-Dame pour le Vendredi saint, le 10 avril, a indiqué Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, à BFM TV.

À quelques jours du premier anniversaire de l’incendie de Notre-Dame et alors que la France est confinée, Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a décidé d’envoyer un signal fort, symbolique et plein d’espérance. Pour le Vendredi saint, le 10 avril, il a annoncé qu’un temps de méditation et de prière autour de la couronne d’épines allait avoir lieu à huis clos dans la cathédrale, de 11h30 à 12h30. Ce temps sera diffusé en direct sur BFM TV et KTO.

7 participants et une diffusion en direct sur BFM TV et KTO

« Nous avions prévu au départ de faire une procession mais [avec le confinement] ce n’était plus possible », a expliqué l’archevêque lors d’une conférence de presse ce mardi 7 avril. C’est donc à l’intérieur de la cathédrale, dans l’abside derrière la Pieta, entre la chapelle Notre-Dame des Sept Douleurs et le couloir menant au trésor, que Mgr Aupetit a décidé d’organiser « une méditation autour de grands textes de Charles Péguy, Paul Claudel, Mère Teresa… ». Au total, sept personnes seront présentes : Mgr Michel Aupetit, Mgr Patrick Chauvet, recteur de Notre-Dame, Mgr Denis Jachiet, évêque auxiliaire, les acteurs Philippe Torreton et Judith Chemla qui liront les textes et le musicien Renaud Capuçon qui accompagnera ce moment. Une courte vénération de la couronne d’épines ainsi qu’une méditation de l’archevêque viendront conclure ce moment.

Pour mémoire, durant le Carême, la couronne d’épines, sauvée des flammes lors de l’incendie de Notre-Dame par le père Jean-Marc Fournier, aumônier des sapeurs-pompiers de Paris, devait être proposée à la vénération des fidèles tous les vendredis en l’église de Saint-Germain l’Auxerrois (Paris). Si le confinement a eu raison de cette décision, cette méditation est une belle manière pour chacun de se remémorer la Passion du Christ et de préparer son cœur à Pâques.

 

Agnès Pinard Legry

 

Lien à la Source

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean-Claude 08/04/2020 10:42

Une cérémonie en tout petit comité à Notre Dame, en ce temps de confinement pour tous, en ce temps d'inquiétude pour un certain nombre, en ce temps d'angoisse pour d'autres...
Je trouve la décision du frère Aupetit un peu dérisoire. Elle est sans importance au regard de tous nos contemporains, et elle n'a guère de sens. C'est ce qu'il me semble.
L'essentiel est décidément ailleurs.