Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 18:29
A l’aube du déconfinement : « Je suis le chemin, la vérité et la vie » ( Jean 14,6 )

« Où vas-tu ? » Jésus profite de la question de Thomas pour préciser son identité. Il est le Chemin… Chemin qui passe par la croix, et qui ouvre une voix vers Dieu pour une vie en plénitude. Il est le passage obligé pour connaître Dieu. Encore aujourd’hui, Jésus nous indique le chemin vers notre vraie destinée sans nous perdre après ce long confinement. 

Nous allons progressivement reprendre une vie différente des dernières semaines de confinement. Je sais que ce temps a été difficile à vivre pour certains à cause d’un isolement accru ou d’une proximité trop forte. Pour des familles, le repas pour tous à la maison a fortement pesé́ sur le budget et rendu ce temps plus douloureux.

Dans les dommages du confinement, nous n’oublions pas les couples impactés par l’annulation de la célébration de leur mariage. Et aussi, les enfants qui s’apprêtaient à recevoir le baptême ou le pain eucharistique ; sans oublier toutes les obsèques célébrées en catimini sans pouvoir se rassembler. Personnellement, j’ai redécouvert notre fragilité. Franchement, nous ne maîtrisons pas beaucoup de choses ! Un petit rien invisible à l’œil perturbe nos vies, notre organisation sociale, ecclésiale et économique.  J’ai redécouvert le dévouement de tous ces travailleurs trop méconnus qui ont fait face. Puissent-ils avoir droit à notre reconnaissance personnelle et commune dans le monde d’après ! 

J’ai redécouvert que nous partageons un même destin et que nous sommes frères. La seule et véritable manière de réussir cette vie, c’est la fraternité. Nous sommes tous connectés et interdépendants. Le confinement nous l’a encore montré. La fraternité s’est manifestée par des mots sincères d’encouragement, par des prières, en se souhaitant le meilleur les uns aux autres. D’ailleurs, racontons-nous les différentes initiatives que nous avons prises pour rester en lien : appels téléphoniques, groupe WhatsApp, Groupe Viber, Zoom, liens Facebook, Microsoft Teams, Skype et autres vidéos... Mais ce sont aussi ces entraides de voisinage, de parents d’élèves, cette coopération au sein des couples et des familles. 

Nous pouvons rendre grâce pour cette fraternité́ qui se joue dans le confinement. Puissions-nous entretenir ces mailles qui tissent la fraternité́ humaine au-delà̀ des liens du sang et du cœur ! Ainsi, nous manifestons en acte notre foi au Dieu créateur. Nous avons un seul Père ! Jésus a été et restera le chemin incontournable qui nous conduit vers cette vérité incontestable. C’est Jésus le Chemin….

Nous espérions pouvoir reprendre la célébration des messes et des sacrements dès le début du déconfinement. Il nous faut encore attendre. Continuons à vivre les célébrations grâce à la radio ou la télévision et à entretenir la prière. Osons ces échanges à plusieurs !  Ne laissons pas la lassitude et l’inquiétude nous écraser ! Aidons-nous mutuellement à accueillir ce que ce temps particulier nous a permis de (re)découvrir. Sachons accueillir le Seigneur dans la prière personnelle, le partage de la Parole, l’attention fraternelle et les gestes de solidarité́.

 

Théophile PAKU MWAKU

 

Prêtre à la Paroisse Saint Louis Pays de Vernon

Editorial du Bulletin Paroissial n° 415 du 9 au 17 mai 2020

 

Partager cet article

Repost0

commentaires