Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

18 août 2020 2 18 /08 /août /2020 08:16
Constantin et Hélène

Constantin et Hélène

Hélène est l'épouse de l'empereur Constantin Chlore. Elle donne le jour à Constantin le Grand, le premier empereur chrétien. Son prénom vient du mot hélê (éclat de soleil).

Constantin et sa mère Hélène, fresque du XIe siècle en l'église Sainte-Sophie de Novgorod (Russie)

Chrétienne pieuse, Hélène se rend en Palestine, sur les lieux où vécut le Christ, et se met en quête de témoignages de sa prédication. Elle supervise des fouilles à Jérusalem qui conduisent à la découverte de ce que l'on considère être la Vraie Croix.

Hélène est à sa manière le premier pèlerin en Terre Sainte. Elle ouvre la voie aux millions de fidèles qui, encore de nos jours, vont se recueillir sur les vestiges qu'elle a exhumés.

À sa mort, en 328, son fils Constantin l'aurait faite enterrer à Rome dans un mausolée dont il subsiste des vestiges. Mais selon la tradition catholique, ses reliques auraient été volées en 845 par le moine Teutgis et transférées à l'abbaye de Hautvillers, au-dessus d'Epernay, en Champagne, surtout connue aujourd'hui pour les exploits oenologiques de Dom Pérignon (l'inventeur des petites bulles du champagne).

Nouvelle pérégrination en 1820 : le moine Grossard transfère les reliques à Paris, en l'église Saint-Leu-Saint-Gilles, rue Saint-Denis, au siège de la Confrérie des Chevaliers du Saint-Sépulcre, où l'on peut encore les vénérer.

Lien à la Source

 

Partager cet article

Repost0

commentaires