Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

24 juin 2021 4 24 /06 /juin /2021 11:23
Nouveaux Horizons pour le Père Gérard BLACHE, curé de Privas (Ardèche)

Après 12 ans au service de la paroisse Saint-Jean du Pays de Privas, le Père Gérard Blache s'apprête à quitter la ville préfecture pour s'installer sur la paroisse de Tournon. C'est avec regret que les paroissiens voient partir cet homme de foi proche de tous. Il a bien voulu nous livrer ses impressions et nous l'en remercions.
L'Echo : Pourriez-vous nous rappeler brièvement votre parcours ?
Père Blache : Je suis originaire de Désaignes (entre Lamastre et Saint Agrève), prêtre depuis 46 ans, d'abord à Annonay, puis à Guilherand Granges entre autres. Parallèlement à ce ministère en paroisse, j'ai eu des responsabilités dans différents mouvements (Comité Catholique contre la Faim -CCFD-Terre Solidaire, Apostolat des Laïcs dans le diocèse et Action Catholique).
Pour vous, qu'est-ce qu'un prêtre ?
Un prêtre est le signe que Dieu peut être un bonheur dans la vie humaine et sa mission est de transmettre ce message ... Pour un croyant, Dieu est en chacun de nous ... Et l'Eglise, malgré ses erreurs et ses imperfections, est un chemin d'espérance ; c'est un cadeau pour ceux qui s'en rapprochent.
Au sein d'une paroisse, le curé - dont le mot vient du latin curare : celui qui prend soin des autres -, est donc là pour être proche de tous et apporter l'espérance. Mais si j'ai pris soin des autres, on a pris soin de moi. Cependant, le curé n'est pas un maître absolu qui régente tout ! Il doit s'appuyer sur des laïcs. A Privas, j'ai eu le bonheur d'avoir des équipes solides qui ont pris leur mission avec sérieux et dévouement. J'ai essayé modestement de leur donner de l'élan.
Et votre meilleur souvenir au cours de ces années ?
J'en ai beaucoup, notamment les excellents rapports que j'ai eus avec la communauté de l'Eglise Protestante Unie et la communauté musulmane, les incroyants et les personnes que je rencontrais au cours de rassemblements non confessionnels, comme lors des voeux des municipalités de la paroisse. Je vivais avec bonheur les Journées du Vivre ensemble qui réunissaient chaque année les membres des associations humanitaires présentes sur la commune. J'ai découvert la grande richesse des laïcs qui ont su prendre leur place au sein de la paroisse.
Parmi les regrets que je peux avoir, c'est la disparition des mouvements d'Action Catholique qui savaient faire le lien entre la vie chrétienne et les réalités humaines au sein de petits groupes de fraternité.
Vous allez rejoindre Tournon en septembre où vous retrouverez quelques confrères également en retraite. Continuerez-vous à exercer votre mission sans avoir en charge la paroisse ?
Avec plaisir, je pourrais encore m'investir pour aider les prêtres en activité. On reste prêtre toute sa vie, et bien sûr, je poursuivrai ma vie d'engagement et de disponibilité envers tous.
  Merci, Père Blache, et bon vent à vous !    

Monique Valette, Agnès Chasson, Renée Gaude

Echo n°6 Eté 2021 Page 1
Paroisse Saint Jean du Pays de Privas
 

Partager cet article

Repost0

commentaires