Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

9 septembre 2021 4 09 /09 /septembre /2021 20:42
Réseaux sociaux : Mgr Xavier Malle raccroche

« Révéler et publier les merveilles de Dieu. »Telle est la devise épiscopale de l’évêque de Gap et Embrun, tirée du livre de Tobie. Et pourquoi pas assurer cette annonce sur les réseaux sociaux, l’agora des temps modernes ? Quatre ans après avoir créé son profil Twitter, Mgr Xavier Malle s’interroge sur les raisons de cet engagement… chronophage. Il est vrai que, totalisant plus de 14 000 tweets, soit une moyenne de dix posts par jour, l’évêque des Hautes-Alpes était très présent, pour quelque 7 200 followers. À titre de comparaison, Mgr Aupetit touche plus de 20 000 personnes, les « tweethomélies » de Mgr Hervé Giraud, archevêque de Sens-Auxerre, touchent près de 47 000 fidèles et l’abbé Grosjean est suivi par 46 000 adeptes de Twitter.

Une loupe grossissante

Si Mgr Malle décide donc de se retirer du jeu, au moins pour un long temps, cela n’a rien à voir avec les tensions suscitées récemment par les interventions d’un jeune prêtre sur Tiktok, « crossé » par la Conférence des évêques de France. La décision de Mgr Malle est le fruit d’une réflexion de plusieurs mois dont il a raconté le cheminement dans un long article sur le site de son diocèse.

L’évêque reconnaît tout d’abord la quasi-fascination que peuvent susciter les réseaux sociaux et l’engagement total, selon lui, qu’ils nécessitent : « Cela veut dire une présence soutenue, accepter de rentrer en contact, accepter la contradiction, alterner humour et réflexion, y livrer un peu de sa vie quotidienne, etc. » S’il estime qu’il n’est pas indispensable qu’un évêque soit à titre personnel sur les réseaux sociaux, il s’est pris au jeu… et s’en détache maintenant : « Aujourd’hui, j’y vois pas mal d’inconvénients. Les réseaux sociaux sont une loupe grossissante concernant l’auteur. »

Une réactivité naturelle

Décrivant « un microcosme » dont les réactions sont parfois agressives, l’évêque de Gap rend compte du climat sur les réseaux sociaux : « J’ai subi beaucoup de violences verbales (…) J’ai voulu dialoguer avec mes contradicteurs, en réalité c’est impossible », confie celui qui n’hésitait pas à manier l’humour caustique voire sarcastique sur Twitter. Ainsi avoue-t-il être tombé dans le piège de l’immédiateté : « Ce risque est renforcé par ma réactivité naturelle. Il faudrait écrire un tweet et, selon une bonne tradition sacerdotale, laisser passer une messe et une nuit. »
Le verbe vif de Mgr Malle a pu surprendre, venant d’un responsable ecclésial : « Je suis bien conscient que la parole de l’évêque est aussi celle de l’Église tout entière. » Et l’évêque de Gap de s’en prendre une nouvelle fois aux journalistes qui, selon lui, peuvent provoquer à la lecture de ses tweets « un emballement médiatique incontrôlable ».

Évangéliser ?

Le travail de discernement de l’évêque branché met aussi en évidence les aspects positifs des réseaux : « C’est, pour moi, un moyen privilégié de m’informer personnellement et de réfléchir », écrit-il encore, tout en décrivant les bienfaits de « la présence et une parole épiscopale » sur ce « continent numérique », selon la formule du pape Benoît XVI.

Si les réseaux permettent « une forme de proximité auprès des chrétiens du diocèse et au-delà », le bouillonnant Xavier Malle est revenu des espérances pastorales : « Est-ce que ma parole transmet l’espérance chrétienne ? Je n’ai en définitive pas le sentiment d’évangéliser sur les réseaux sociaux. »
Fort de cette réflexion qui pourrait profiter à d’autres usagers des réseaux, évêques ou non, Mgr Malle se livre à un véritable examen de conscience : « Ne suis-je pas trop attaché à ces comptes officiels ? Ne suis-je pas trop riche de cette reconnaissance sociale ? » Les conseils de confrères évêques ainsi que ce discernement spirituel ont donc conduit Mgr Malle à se convertir au silence… Rien que ça, ça fait du bruit.
Christophe Henning

Lien à la Source

Partager cet article

Repost0

commentaires