Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 10:21
 
 
Nouvelle pétition de soutien à M. Augusto DA SILVA et ses enfants
 
Présentée par
le Collectif de l’Eure de soutien à Wei-Ying et Ming, aux mineurs et jeunes majeurs scolarisés sans papiers (membre RESF) []
et le Collectif Etrangers - Français pour l’Egalité des Droits (CEFED)
Vendredi 09 mars 2007 Augusto DA SILVA a été arrêté et maintenu en garde à vue au commissariat d’Evreux !
Interpellé lors d’un banal contrôle routier, il a été conduit au poste de police où il a été retenu plusieurs heures ; le temps pour le Préfet de l’Eure de lui délivrer un Arrêté de Reconduite à la Frontière (APRF).
Augusto DA SILVA, député socialiste de Guinée Bissau, est arrivé en France le 5 novembre 2003, après avoir dû fuir son pays, suite à un coup d’état militaire qui le mettait, lui et sa famille, en danger de mort car il était très proche du Président destitué.
Malgré cela, sa demande d’asile a été curieusement rejetée par l’OFPRA et par la commission de recours des réfugiés.
Monsieur DA SILVA a 4 enfants avec lui dont 3 sont scolarisés à Évreux et un aîné, jeune majeur gravement handicapé, paraplégique depuis son enfance, dépendant de son entourage et … de son fauteuil roulant.
Débouté du droit d’asile puis de la circulaire du 13 juin (dont il remplissait pourtant tous les critères), Augusto a alors intenté un recours, en décembre 2006, devant le TA de Rouen, avec l’aide des deux collectifs et de son avocat.
Dans ce cas, habituellement, les délais d’audiencement prévus sont longs mais son interpellation, vendredi 09/03/07 à Evreux, et l’arrêté de reconduite à la frontière "immédiatement" pris à son encontre par le préfet de l’Eure ont « ramené » ce délai à 48 heures ,,, 48 heures seulement pour faire appel de cet APRF !!!
Augusto DA SILVA serait en très grand danger s’il retournait actuellement dans son pays, d’autant plus que la situation politique continue à s’y dégrader.
Que deviendraient ses enfants ? … Quel serait l’avenir de son fils handicapé sans la présence de son père auprès de lui ?
Monsieur le Préfet de l’Eure,
nous vous demandons d’annuler votre arrêté de reconduite à la frontière et d’user de votre pouvoir discrétionnaire pour régulariser Augusto DA SILVA et ses enfants à titre exceptionnel et humanitaire !
Depuis quatre années qu’ils vivent en France, ils sont parfaitement intégrés et appréciés de tous.
Nous n’accepterons pas que leurs vies soient à nouveau menacées.
Désormais, leur vie est ici.
 
Si vous souhaitez intervenir en termes mesurés mais plus directement,
Télécopies et courriels possibles aux numéros suivants :
Fax de la préfecture de l’Eure : 02 32 38 24 15
Fax du service du séjour des étrangers : 02 32 78 28 45
E-mail préfecture de l’Eure : courrier-web@eure.pref.gouv.fr
E-mail préfet de l’Eure : jacques.laisne@eure.pref.gouv.fr
Fax du directeur de cabinet du ministère de l’intérieur : 01 40 07 13 90
E-mails du directeur de cabinet du ministère de l’intérieur : claude.gueant@interieur.gouv.fr et sec.gueant@interieur.gouv.fr
 
Pétition à signer en ligne à l’adresse :
 
 
 Da-Silva.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans migrants
commenter cet article

commentaires