Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 08:46

Saint Remy et Clovis Ier

En France, Saint Rémi est fêté le 15 janvier

Remi (437-530) naquit dans une riche famille gallo-romaine de propriétaires, à Cerny en Lannois, près du Chemin des Dames. Né à l'époque où la Gaule était encore romaine, Rémi reçut la solide formation des fils de l'aristocratie, destinés aux carrières administratives, par tradition familiale.

A vingt-deux ans, il fut nommé évêque de Reims, considéré par le clergé et le peuple comme un homme de caractère et d'autorité. Il n'a pas eu peur de confronter la foi aux problèmes de l'époque : passer d'une Église romaine à une Église franque. Son célèbre : «Allons aux Barbares » montre bien sa volonté de ne pas laisser l'Église s'enfermer. Son activité missionnaire s'étend jusqu'à la Belgique. Il fonde les diocèses de Thérouanne, Laon et Arras, crée tout un réseau d'assistance pour les pauvres et joue un rôle de médiateur auprès des Barbares. Quand le chef franc Clovis prend le pouvoir, saint Rémi lui envoie un message "Soulage tes concitoyens, secours les affligés, protège les veuves, nourris les orphelins." 

La reine sainte Clotilde, tout naturellement, se tournera vers saint Rémi et vers un autre évêque contemporain, saint Vaast, pour acheminer le roi vers la foi. Après le baptême de Reims, saint Rémi restera, jusqu'à sa mort, l'un des conseillers écoutés du roi 

 

Lien à la Source

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans paix
commenter cet article

commentaires