Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 15:36

Charité-de-sainte-Élisabeth-de-Hongrie-par-Frederic-Leigh

Née en 1207, Elisabeth épouse le duc de Thuringe Louis III. Ils forment un couple tendrement uni et très heureux. Ils ont trois enfants mais l'existence conjugale et familiale d'Elisabeth va être brisée alors qu'elle n'a que 20 ans. Les deux époux s'étaient formés ensemble à la spiritualité de saint François d'Assise. Poussé par sa foi ardente, le duc Louis était parti pour la Croisade et trouva la mort en Italie, à l'âge de 26 ans. Devenue veuve, la jeune duchesse fut privée de régence et mise à la porte de son palais par la haine de sa belle-mère. Ses beaux-frères l'accusaient de dissiper le trésor royal en aumônes. Désemparée, elle se mit à errer, traînant avec elle ses trois petits enfants, chassée de sa famille et considérée comme folle.

La spiritualité franciscaine sauvera Elisabeth du désespoir. Elle est soutenue dans son malheur par le Pape Grégoire IX qui, étant cardinal, lui avait envoyé un manteau de saint François. Elisabeth de Hongrie refuse de reprendre le pouvoir et en 1228, elle renonce définitivement au monde. Elle s'engage dans le Tiers -Ordre franciscain et se consacre totalement au soin des malades, dans l'hôpital qu'elle a fait bâtir à Marbourg. Elle ne pense plus qu'à reconnaître "le visage du Christ présent dans les plus petits de ses frères". Recueillons une de ses paroles : "Je ne veux pas faire peur à Dieu par un visage sinistre... Ne préfère-t-il pas me voir joyeuse, puisque je l'aime et qu'Il m'aime". Elisabeth de Hongrie rejoint son Seigneur le 17 novembre 1231. Reine pauvre et reine des pauvres, elle a mérité d'être appelée la "seconde sainte Claire"!
 Elisabeth vient de l'hébreu El-Yah-Beth, qui signifie "la maison de Dieu".

Rédacteur : Frère Bernard Pineau, Dominicain

 

Lien à la Source

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans foi
commenter cet article

commentaires