Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 09:59

L’origine du Temps de l’Avent remonte au Vème siècle en Italie - précisément à Ravenne. A cette époque, le Dimanche avant la fête de la naissance du Christ était consacré à la préparation de Noël.  Au VIe siècle, une liturgie de l’Avent voit le jour à Rome où le pape Grégoire 1er (dit Le Grand) fixe le nombre de Quatre dimanches du Temps de l’Avent.  Mais exception à la règle, à Milan, on continue aujourd’hui encore à fêter le Temps de l’Avent pendant six semaines.

Dimanches
Année A

Matthieu

1er

 Le temps de l'espérance

Dès le VIIIème siècle, le premier Dimanche de l’Avent est fêté comme le commencement de la nouvelle année liturgique. Au commencement, c’était un temps de repentance et de jeûne, où il n’était pas permis de danser, ni de se marier. C’est pour cette raison que la couleur liturgique en usage est la même qu’au Temps du Carême :     violet  

Le mot « Avent » provient du latin « Adventus » : « La venue ». De nos jours, l’Avent, comme fête chrétienne, est devenu synonyme de préparation à la fête de Noël, qui n’est autre que la commémoration de la venue de l’Enfant Jésus, du Messie tant attendu, du Sauveur. Mais aussi ne l’oublions pas, du retour du Christ au dernier jour et dans la Gloire, tels qu’en témoignent les thèmes de chaque Dimanche, et plus particulièrement du Premier Dimanche de l’Avent.

Jean le Baptiste quant à lui occupe une place centrale dans les textes des deuxième et troisième Dimanches.
Le quatrième étant d’avantage consacré à « Marie, mère de Dieu » du moins dans l’Église catholique romaine, alors que les Églises protestantes ont choisi le thème de «
la Joie imminente » à l’approche de Noël.

Les lectures proposées des prophètes étant d’avantage axées sur le changement de vie. Le temps de l’Avent nous invite donc à vivre un cheminement intérieur, à découvrir le sens de la venue du Christ. L’Avent est un appel à accueillir Dieu et à en accepter les implications dans sa vie.
A chaque année correspond un évangéliste.

Le temps de la conversion

Le temps de la joie

Le temps de la foi


Dimanches
Année B

Marc

1er

Nous ne savons ni le jour ni l'heure

 Gardons confiance en la promesse

Tressaillons de joie.

Le Sacrement de la rencontre de Dieu.

Dimanches
Année C

Luc

1er

Jésus parlait de sa venue...

Les passages tortueux deviendront droits.

Il grandissait sous le regard de Dieu et des hommes.

La promesse se réalise.

    Extrait d'une préface de l'Avent  
"...Le Christ est celui que tous les prophètes avaient chanté, celui que la Vierge attendait avec amour, celui dont Jean Baptiste a proclamé la venue et révélé la présence au milieu des hommes. C'est lui qui nous donne la joie d'entrer déjà dans le mystère de Noël pour qu'il nous trouve, quand il viendra, vigilant dans la prière et remplis d'allégresse. "

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans foi
commenter cet article

commentaires