Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 13:05

Acquitement général dans l'affaire d'Outreau

L’acquittement en appel de six condamnés, demandé par le procureur lui-même, met un terme à l’affaire d’Outreau. Sur les 17 personnes mises en examen lors du procès de Saint-Omer, 13 seront finalement acquittées face à l’écroulement de la thèse du réseau. Qualifiée de naufrage judiciaire et médiatique, l’affaire d’Outreau révèle des failles dans les méthodes utilisées pour les abus sexuels sur mineurs. L’Etat présentera par la voix du Président de la République ses excuses aux victimes.


Témoignage de Dominique Wiel, Prêtre Ouvrier,  le jeudi 19 mars 2009

Dominique Wiel arbore un sourire à toutes épreuves. Et des épreuves, ce prêtre-ouvrier en a connues dans la tristement célèbre ville d'Outreau. Incarcéré pendant deux ans et demi à la suite de sa mise en examen pour « viol sur mineur », il n'a été lavé de tout soupçon que cinq ans plus tard. Dans son livre, « Que Dieu ait pitié de nous », il dit tout et s'est confié devant les Toulonnais rassemblés à l'ISEN (l'école d'Ingénieurs de Toulon) pour les « Jeudis de l'éthique » consacrés cette semaine à la justice.

Le jugement de Fabrice Burgaud par ses pairs (1) vient encore d'être retardé, qu'en pensez-vous?

Il fait tout pour reculer l'échéance. C'est un procédurier dans l'âme, vous savez. Et il reprend du poil de la bête en ce moment (rire).

Vis-à-vis de ce juge, qui a mené l'instruction uniquement à charge, c'est la haine qui prédomine ?

Pas du tout. J'ai vite vu que c'était quelqu'un qui avait un problème de communication. Pour tout vous dire, je crois que cette profession n'était pas faite pour lui. Je ne l'ai jamais haï. Lui aussi a été victime du système, de l'emballement judiciaire. Mais je ne l'excuse en rien.

Quel regard portez-vous sur l'affaire d'Outreau avec le recul ?

Cela me paraît toujours aussi fou, surréaliste. Nous, les accusés d'Outreau, avons vécu cinq années d'enfer total. Mais aussi bizarre que cela puisse paraître, je n'ai jamais perdu espoir. Il est vrai que je n'aurais jamais tenu sans ma foi. Même en prison, je me disais qu'un jour, la vérité sortirait. J'ai toujours fait mes huit heures par nuit même aux pires moments. Et sans prendre de cachets ! Je suis un survivant d'Outreau.

Gardez-vous des relations avec les anciens accusés d'Outreau ?

Très peu. On ne se connaissait pas avant l'affaire. Depuis, chacun a repris sa vie.

Et Mme Badaoui, celle qui vous a accusé sans fondement ?

J'ai reçu une lettre d'elle où elle présentait ses excuses. Je lui pardonne finalement.

En tant qu'homme d'église, comprenez-vous les déclarations récentes du pape ?

Non, bien sûr. Pour tout vous dire, elles me chagrinent mais ne m'étonnent pas vraiment. Mais je reste méfiant sur les propos qu'on rapporte de lui à travers la presse. Je les ai subis aussi...

Que vous inspire la justice aujourd'hui ?

Ah, la, la, vaste sujet. J'en retire que le justiciable est toujours en bout de chaîne et qu'il lui faut beaucoup de courage pour affronter le système. L'affaire d'Outreau m'a coûté plusieurs dizaines de milliers d'euros, vous savez. Seulement pour faire reconnaître mon innocence.

Fred Dumas Var Matin                                                                                       

Paru le 30 mars 2009

http://www.varmatin.com/ta/t%E9moignage/180154/var-dominique-wiel-a-toulon-moi-pretre-ouvrier-survivant-d-outreau

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans famille
commenter cet article

commentaires