Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 11:24

RDC-copie-1

 

Le Cardinal MONSENGWO de Kinshasa a fait une déclaration très courageuse sur les résultats controversés des élections présidentielles en République Démocratique du Congo :

 

« Mesdames et Messieurs de la Presse,

1. Dimanche 4 décembre 2011, la CENCO (Conférence Episcopale Nationale du Congo) dans une conférence de presse et moi-même à l'Eglise Sainte Anne avons dans un appel demandé à la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) que soit proclamée impérativement la vérité des urnes.

2. A cet effet, comme souhaité par le peuple, la CENCO a publié les conclusions de son observation et de plusieurs observateurs nationaux et internationaux. Toutes ces observations posent sérieusement une question de crédibilité de cette élection, comme vient de l'attester le rapport du centre Carter.

3. A l'analyse des résultats rendus publics par la CENI ce vendredi 9 décembre 2011, il y a lieu réellement de conclure que ces résultats ne sont pas conformes à la vérité ni à la justice. Comment, par exemple, comprendre que le 6 décembre, Monsieur TSHISEKEDI qui avait 5.927.728 voix sur 17.329. 137 suffrages exprimés, ait le 9 décembre 5.863.745 voix sur 18.144.154 suffrages ? Il perd par conséquent 64.000 voix alors qu'on venait d'ajouter 34.000 bureaux ...

4. Mais puisque les résultats sont provisoires et doivent être confirmés par la Cour suprême de justice, nous demandons aux contestataires d'interjeter appel, de recourir aux voies de droit et de ne pas se livrer à la violence. Dix-huit morts pour des élections, c'est trop !

5. Dans ce cadre, l'Eglise est moralement tenue à offrir son aide à la justice pour établir la vérité des urnes là où ont été ses observateurs. Que la Cour suprême se sente donc en conscience interpellée par le peuple Congolais tout entier. »

Fait à Kinshasa, le 12 décembre 2011
+ L.Card. MONSENGWO PASINYA
Archevêque métropolitain de Kinshasa

 

Lien à la Source

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires