Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 20:25

La France compte une centaine de prêtres exorcistes, soit un par diocèse. À 78 ans, le père Caffart, lui, se cherche un remplaçant. 

PORTRAIT


Henri Caffart


Depuis dix-huit ans, Henri Caffart est le prêtre exorciste du diocèse d'Arras. Il ne porte pas de croix, et se balade sans goupillon ni eau bénite, « pour tromper l'ennemi » s'amuse-t-il. Portrait d'un prêtre ouvrier militant syndicaliste au parcours atypique, devenu « psychiatre du bon Dieu », loin du film de William Friedkin... qu'il s'est imposé de voir.

Casquette de marin vissée sur le crâne, regard serein et voix apaisante, le père Caffart passe pour un homme de son âge : 78 ans. Avec la sagesse qui va avec, la malice en plus. « Vous vous attendiez à quoi ? À la soutane noire, au col romain et au crucifix ? », plaisante-t-il d'emblée. Ravalés, les clichés vus et revus du film L'Exorciste. Oubliée aussi, la charge éponyme de l'Église. Il convient de parler du service diocésain Saint-Irénée, « du nom de l'évêque de Lyon au IIe siècle, réputé pour son esprit conciliateur et d'apaisement dans les discordes », souligne le père Caffart.

Écouter, rassurer, faire découvrir à chacun ses richesses intérieures, voilà la mission confiée au père Caffart par l'évêque Derouet, en 1992. Pour ce faire, rompant avec la tradition, il s'est entouré d'une équipe d'une vingtaine de personnes, dont deux diacres permanents. Qui a reçu cent soixante personnes l'an dernier. « Parmi elles, j'en ai vu un peu moins de cent », note-t-il. Car le service fonctionne en trois temps. Les personnes laissent d'abord un message sur le répondeur téléphonique. Ensuite, elles rencontrent deux membres de l'équipe. Puis, seulement, si elles le désirent, s'entretiennent avec le prêtre.

Dans ce dernier cas, le père Caffart se présente et retrace sa vie atypique (lire ci-dessous). Écoute la personne. Ne rompt pas les silences. Et prie - « nous ne sommes pas deux, mais trois dans mon bureau, avec le Seigneur. » À la fin de l'entrevue, qui peut durer plusieurs heures, une poignée de main est échangée. « Leurs démons ont disparu. Pas avec moi, non. C'est eux qui font disparaître cette fausse logique du mauvais sort. » L'homme dit n'avoir aucun don : « Ma seule autorité vient de l'évêque. » On est bien loin des voyants, mediums et autres cartomanciennes, qui adressent parfois au service Saint-Irénée leurs visiteurs - « ils disent que je suis plus fort qu'eux... », commente le père Caffart. Qui évoque une communication spirituelle, une force de foi venant à bout des souffrances, sûrement pas venues du démon, « une non-personne », mais de pulsions partagées par tous.

Phénomènes inexpliqués

Qui sont-ils, ceux qui viennent le consulter et se décharger de fardeaux devenus trop lourds à porter ? « Des gens écrasés par une suite de malheurs, que ce soit au niveau du travail, de la santé, de heurts ou suite à un ou plusieurs décès dans leur entourage, reprend le père Caffart. Ils établissent entre les faits une sorte de logique subjective. Et se disent alors qu'on leur a jeté un sort... » Tous les milieux sont représentés, de l'ouvrier au médecin, croyants ou non. Avec une surreprésentation des femmes.

En dix-huit ans, le père Caffart a entendu beaucoup de choses farfelues. Et six ou sept cas sérieux de phénomènes paranormaux, inexpliqués, dont il n'a pas été témoin, comme ces bruits de vaisselle cassée. « Cela existe dans des lieux où il y a eu un suicide, un meurtre, un viol ou des tortures, comme si la maison en question ressentait encore ces éclaboussures de violence », note-t-il. Étonné que ces phénomènes existent. Et encore plus surpris qu'ils aient disparu après sa venue, sa prière et sa bénédiction.

 

PAR PERRINE DIÉVAL

 

Exorciste du Diocèse d’Arras

 

COMMENT DEVIENT-ON EXORCISTE ?

 

Dix-huit ans plus tard, Henri Caffart (78 ans) en sourit encore. Il se souvient du moment où son évêque lui a proposé de devenir exorciste du diocèse. « J’ai eu la même réaction que vous, exorciste, pour moi, cela évoquait le Moyen âge. » Singulier au regard de son parcours ancré dans la société. Ordonné en 1958, il a été prêtre ouvrier (chauffeur poids lourds) de 1966 à 1990. Il a aussi été syndicaliste CFDT, délégué du personnel et juge aux Prud’hommes. Et encore, visiteur dans les prisons et une activité au sein du Mouvement « Vie libre » (lutte contre l’alcoolisme).

« Je ne me voyais pas du tout devenir prêtre exorciste. » Il demande néanmoins un temps de réflexion pour examiner la question. Pour se renseigner aussi. « J’ai regardé le film », sourit-il. Plus sérieusement, il va aussi se documenter, rencontrer des confrères. « J’ai consulté 33 personnes ». Pas forcément des hommes d’Eglise, d’ailleurs. Il acceptera finalement la mission et suivra une formation en psychologie et psychiatrie de deux ans avec les aumôniers de l’hôpital Sainte-Anne à Paris

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean-Pierre Achille 30/08/2018 18:51

Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image


5147bcc49f554ef0a280fa869aab043e.webp


Image

Télécharger Outlook pour Android



Chères prêtres et chères Sœurs religieuses.

C'est au Nom de Jésus christ le Fils de Dieu que je sollicite le soutien de vos prières à toutes mes intentions , car j'ai beaucoup , beaucoup , beaucoup de difficultés dans ma vie quotidienne et je travers énormément d'épreuves difficile qui ne s'arrête jamais je ne s'ai pas à quoi est-ce-que cela est dû mais je suis âgé de 47 ans et je vie à Dijon depuis 1998 je suis venue pour suivre une formation en cuisine qui na pas abouti à son terme à cause du formateur en cuisine et depuis je suis resté vivre à Dijon car dans le département où je suis né il n'y à pas de travail et depuis je n'est trouver que des petits boulots , des emplois précaire ou lorsque je trouvait un bon poste de travail je me fait licencié et renvoyé à cause de la jalousie et la méchanceté des personnes avec qui je travail .


Aujourd'hui je travail dans l'aide à domicile et j'ai donné ma démission car je suis très fatigué d'exercer ce métier et d'avoir à supporté l'humeur des personnes handicapés , malades et âgés qui sont désagréable envers moi et me causes des problèmes et de l'employeur ne m'aide pas et me sous paye financièrement pour 80 heures de travail je ne touche que 701€ par mois et je me suis reconverti en Boucherie en suivant la formation en Boucherie de 2015/2016 et au cours de l'examen ma Maman Adoptif âgé de 97 ans décédait elle qui élevé depuis l'âge de 12 jours jusqu'à l'âge de 23 j'ai toujours habité chez mes parents Adoptif Paul et Reneitte THERESINE avant de venir vivre en Bourgogne-Franche-Conte et aujourd'hui je recherche du travail dans la Boucherie artisanale et je sollicite le soutien de vos prières et je vous demande de prié l'esprit-saint de bénir mes couteaux de Boucher même si cela ne se fait pas de m'en protéger et surtout de me protéger des risques et des dangers de ceux métier de boucherie artisanale et que le Seigneur Dieu me trouve un bon poste d'artisan boucher.

Prié l'esprit-saint et le sacré-coeur de Jésus et Marie de me trouver une femme qui me plaise physiquement pour construire une famille , vivre en couple et concevoir des Enfants avoir Un Fils et deux Filles Jumelles qui grandirent en Sagesse sous la protection du seigneur et que le Seigneur Dieu me trouve une ravissante et sublime femme qui soit très ,très ,très belle physiquement de corps et de visage et qu'elle soit une bonne épouse fidèle en amour et une bonne mère de famille , car je n'est jamais vécue en couple et je ne suis jamais sorti avec une femme car je trouve aucune femme à Dijon qui s'intéresse à moi par amour je suis méprisé et repoussé comme si j'avais la peste ou comme si j'étais un lépreux.

Et de plus j'ai des voisins qui me persécutent tous les jours jusqu'à en vouloir me faire mettre à la rue par l'Office HLM Dijon Habitat .

J'ai déposé un dossier pour déménagé et je l'ai est expliqué la raison pour laquelle je désir déménagé mais ma demande na jamais été pris en compte et tous les je support la méchanceté de certains voisins deux en particulier un qui habite au dessus de moi au deuxième étage des voisins musulmans et un autres voisin qui se drogue et qui vie chez sa Maman au rez de chaussé et qui monte tous les habitants dans cette petite ville de Longvic contre moi il y à même certains que j'ai entendue lui dire si il veut ils peuvent me coinsser et me battre jusqu'à ce que je saigne , il y à même une un voisin musulman qui à tenté d'escalader mon balcon pour entré chez moi et prenait mon balcon pour une poubelle et y jetait des escrement d'allieur sur les 4 coins de cette immeuble il y à une matière de couleur marron comme si c'était des escrement du caca et de l'urine et de l'eau salle sur mon balcon tous les jours et l'office HLM Dijon Habitat ne fait rien pour que cela s'arrête je n'en peut plus.dans cette appartement je ne me sens pas bien et je dort mal la nuit je fait beaucoup de cauchemars de monstre qui sont avec des personnes que j'ai déjà vue ,comme cette africain musulman qui s'appelle Conté Mohamed et homosexuels qui cherche à me forcé à devenir un homosexuels alors que je n'aime que les femmes et aussi cette femme isabelle SIMONNOT et cette femme qui se fait appeler Nanou , qui un jours ma dit qu'elle détruira ma vie avec des chats parce qu'elle est un chat et se des personnes que je ne fréquente pas et qui lorsqu'il me voie s'en prennent à moi il y à des personnes comme cela à Dijon que je ne connaît absolument pas qui veulent me battre comme certains des voisins de cette immeuble où j'habite.

Je suis moralement fatigué de toutes ces personnes qui me persécutent et qui malades mental.

Tous ce que je vous est écrit est la vérité et je prie beaucoup en allument toujours de l'encens et une lanterne à huile devant la vierge-Marie , l'enfant Jésus de Prague et la sainte bible et la saintes croix mais je ne supporte plus de vivre dans cette immeuble et je recours a vos prières car j'espère effectué un pèlerinage en israël et en république tchèque et aller prié l'esprit-saint et saint Raphaël dans sans sanctuaire dans la ville de Raphaël pour être délivré et protéger de tous ces ennemis et des esprits maléfique car je suis certain qu'il y à quelques chose de maléfique dans cette immeuble où j'habite.

Seigneur Dieu de l'univers protéger moi Jean-Pierre et defender moi par tout l'amour de vôtre divin cœur miséricordieux. Aux Seigneur Dieu d'Israël tu est le seul seigneur vers qui pourrait-je me tourner si se n'est toi mon refuge.

Recevez-mes salutations.

Mon souhait s'est d'effectuer un pèlerinage spirituel de prières en terre-sainte sur les pas de Jésus christ de Marie et Joseph en israël , à tel a vive , à Nazareth , à Bethléem à Cana ,mais aussi en république tchèque près du miraculeux enfant Jésus de Pragueoù dans la basilique de nôtre-Dame des victoires et de l'archange saint Raphaël dans la ville de saint Raphaël dans le sud de la France, et dans le sanctuaire de saint Bernadette SOUBIROUS de Nevers et du sacré-coeur de Jésus.

Enfin je solliciterait aussi vos prières pour Évelyne SATTIYALAG car cette femme est atteint d'une très , très , très grave maladie et elle n'arrive plus à s'assoir et se levé pour marché elle à perdue toutes autonomie elle est coucher 24/24-7/7 et elle dépend d'aide à domicile et d'une équipe de soignant infirmières et kinésithérapeute et elle est très souvent hospitalisé au CHU de la ville de Dijon.