Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 19:50

Les obsèques de Jean Ferrat
envoyé par BFM. - L'info internationale vidéo.


Plus de 5000 personnes (parmi lesquelles mon frère Jean, responsable des virades de l’espoir à Vals les Bains dont Jean Ferrat était le parrain et de « Vaincre la mucoviscidose »)  ont rendu cet après midi un impressionnant hommage à Jean Ferrat en chantant en choeur «La Montagne», lors d'obsèques simples et pleines d’amour dans son village ardéchois d'Antraigues-sur-Volane.

 

Un très grand de la chanson nous a quittés : Jean Ferrat avait 79 ans. Qui ne souvient pas de  "Ma môme", "La Montagne", "La femme est l'avenir de l'homme", "Que serais-je sans toi" et surtout "Nuits et Brouillards", cette chanson sur le départ des juifs dans les trains de la mort, qui nous rappelle, avec douleur, la barbarie nazie et la douleur d'un fils perdant un père parce que juif.  

Né en 1930, Engagé politiquement, proche du Parti Communiste sans jamais être encarté, interdit de télévision durant de nombreuses années, censuré, profondément humaniste, révolté, n'hésitant pas à piquer des coups de gueule, chantant Aragon, il restera comme l'un des plus grands chanteurs à l'égal des Brel, Brassens, Piaf, Ferré.

Loin du star system, il doit être un modèle pour cette jeune génération de chanteurs. Il n'avait pas besoin de "forcer le passage" pour montrer son talent qu'il avait immense. …

Voila, il est parti au paradis des princes de la chanson et son étoile brillera à jamais au firmament des poètes.

 Lors de la cérémonie retransmise en direct à la télévision, le frère de Ferrat, Pierre Tenenbaum, a souhaité parler de «l'homme» à qui des admirateurs du monde entier envoyaient des lettres adressées simplement à «Jean Ferrat, poète».

«Je suis certain, mon Jean, que ta voix résonnera encore dans la vie et dans les coeurs», a-t-il déclaré, ajoutant: «Je crois que tu résisteras à la terrible épreuve du temps».

Puis deux jeunes filles de la famille ont lu, très émues, «Que serais-je sans toi» d'Aragon, que Jean Ferrat avait mis en musique, devant le chanteur Georges Moustaki, la secrétaire nationale du PC, Marie-Georges Buffet, venue «saluer un ami», ou encore l'animateur Michel Drucker, arrivé en hélicoptère et le député européen (Europe Ecologie) José Bové.

Face au cercueil, déposé devant l'hôtel-restaurant «La Montagne» où des gerbes de fleurs s'étaient amoncelées depuis le matin, Francesca Solleville a ensuite chanté a cappella «Ma France» avant qu'Isabelle Aubret n'entonne «Que c'est beau la vie».

Puis «La Montagne», écrite en hommage à ce paysage d'Ardèche que le poète aimait tant, a résonné sur la place du village, avant que le corps ne soit inhumé dans la plus stricte intimité….

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans paix
commenter cet article

commentaires

beatrice 18/07/2013 18:02


des milliers de personnes ont fait le déplacement jusque dans ce petit village pour les obseques de ferrat