Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 10:29

Perpetua

Félicité et Perpétue, deux jeunes femmes chrétiennes de l'Afrique du nord, ainsi que trois compagnons, ont été jetés aux animaux sauvages et tués pour leur foi à Carthage le 7 mars de l'an 203. Nous avons un récit saisissant de leurs derniers jours, écrit par Perpétue, une jeune femme noble de vingt-deux ans, et mère d'un petit enfant.

Un chrétien de Carthage a rassemblé les textes narratifs et y a ajouté un commentaire, laissant ainsi un compte rendu saisissant qui figure parmi les premiers et les plus dramatiques documents du martyre. La passion de Sainte Félicité, Sainte Perpétue, et leurs compagnons était un texte très connu dans l'église primitive, et servait de document d'instructions sur comment les chrétiens devaient se comporter face à la persécution.

Félicité, Perpétue, et leurs compagnons vivaient sous le règne de l'empereur romain Septime Sévère (193-211) à une époque où les chrétiens étaient persécutés. Le père de Perpétue était un païen âgé, sa mère était chrétienne. Félicité, son esclave domestique, était enceinte quand elles ont été arrêtées. Les femmes ont été baptisées, et ensuite emmenées en prison.

Perpétue raconte les difficultés de leur vie en prison, et elle évoque une anxiété pour son jeune enfant. Eventuellement, on a permis à la mère de Perpétue de lui rendre visite en prison, accompagnée de son jeune fils, qu'elle a pu allaiter et garder avec elle en prison. En attendant, le père de Perpétue essayait de la convaincre d'abandonner sa foi chrétienne. Au tribunal, les chrétiens ont refusé de faire un sacrifice aux dieux romains pour la sécurité de l'empereur. Après avoir été fouettés, ils ont été jetés aux animaux sauvages; les hommes à un sanglier, un ours et un léopard, les femmes à une génisse sauvage. Après avoir été blessés par les animaux, les chrétiens ont été tués par l'épée.

 

Lien à la Source

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans foi
commenter cet article

commentaires