Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 20:54

archeveque02

Il y a 60 ans, avec l'Appel d'Hiver 54, l'abbé Pierre donnait un nouvel élan à une parole publique pour et avec les plus démunis. Mgr Jean-Charles Descubes, archevêque de Rouen, leur donne voix au chapitre au sein de la « Commission diocésaine de la solidarité ». 

Que retenez-vous de sa personnalité et de son action ?

J'étais adolescent au moment de l'Appel d'Hiver 54. Cela m'a profondément marqué. La mobilisation dont on a rendu compte à l'époque a touché tous les âges. C'était quand même une des premières fois qu'on attirait l'attention sur un phénomène social important - l'absence de logement, le problème des sans-abris. Je dirais que depuis, lorsqu'il y a une détresse profonde reconnue, à laquelle on estime qu'une réponse insuffisante est donnée, des gens se lèvent à la suite de l'abbé Pierre. On n'hésite pas à en parler publiquement : reconduites à la frontière, Roms... 

Quels héritiers lui voyez-vous aujourd'hui ?

L'abbé Pierre a une multitude d'héritiers : tous ceux qui, devant une question sociale non résolue, prennent la parole ou mènent des actions. Tous n'ont pas la même renommée. Je pense aux « Enfants de Don Quichotte » pour le logement, au footballeur Zinedine Zidane en faveur des jeunes des quartiers. L'abbé Pierre a vraiment donné un élan nouveau à la prise en compte des détresses. Une personnalité du même ordre serait le Pape François. 

Quel lien le diocèse entretient-il avec la communauté d'Esteville où est inhumé l'abbé Pierre ?

Le Centre abbé Pierre-Emmaüs à Esteville est une association non confessionnelle. Dans ce lieu de vie, qui propose des séjours de réinsertion, a été conservée la chambre de l'abbé Pierre mais aussi sa chapelle. Le lieu de mémoire raconte l'Appel d'Hiver 54 et la vie du prêtre. Il témoigne vraiment de sa foi. Le visiteur ne peut pas ignorer que c'est au nom de sa foi chrétienne que l'abbé Pierre s'est engagé. De nombreux groupes diocésains vont à Esteville. C'est souvent une halte pour les pèlerins sur le trajet pour Lourdes. A l'église d'Esteville, un groupe de chrétiens organise des célébrations pour donner une dimension spirituelle à la visite sur sa tombe. 

La diaconie dans le diocèse de Rouen 

Plusieurs groupes de personnes en situation de précarité ont participé au rassemblement « Diaconia 2013» à Lourdes, à l'Ascension. La dynamique est en train de s'étendre dans le diocèse. Mgr Descubes rencontre d'ailleurs prochainement la « Commission diocésaine de la solidarité » qui réunit deux fois par an des personnes en situation de précarité : « En m'inspirant des premières paroles du Pape François - « Dieu nous parle à travers les pauvres » - je leur poserai cette question : que dites-vous aux autres chrétiens du diocèse de Rouen de la part de Dieu ? » Par ailleurs, dans la suite du Synode diocésain, sera lancée, en septembre 2014, une « Année de la fraternité ». Un des temps forts ? Un repas partagé, préparé par tous les participants.

 

Lien à la Source

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans solidarité
commenter cet article

commentaires

anne marie 02/02/2014 21:09


il n'aimait ni les ors ni la vanité, l'eglise qui l'enscence maintenant l'a longtemps meprisé dans la ligne de l'ordre des capucins dans l'humilité ,etre a hauteur d'homme,et le vatican c'est
tout le contraire