Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 17:47

JuifsChrétiens 

 

À la suite de la fusillade de Toulouse, outre les communiqués des instances nationales de l’Église de France, de nombreux évêques français ont tenu à s’adresser aux communautés juives de leur diocèse pour les assurer de la proximité et de la prière des catholiques.

 

Mgr Christophe Dufour, archevêque d’Aix et Arles , « bouleversé par l’attentat », a adressé un message de soutien au rabbin d’Aix-en-Provence Nissim Sultan, rabbin d’Aix. « Nous portons tout particulièrement dans notre cœur et notre prière les quatre victimes, mais aussi toute la communauté juive de France et tout particulièrement celle d’Aix-en-Provence que vous servez », affirme-t-il, souhaitant être présent si une cérémonie avait lieu en mémoire des victimes.

Le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux , a écrit au président de la communauté juive bordelaise pour lui dire combien il était « horrifié par cette violence glacée et meurtrière ». « Je tiens à vous assurer, au nom de l’Église catholique en Gironde, de notre proximité et de notre profonde solidarité, explique-t-il. Vous pouvez compter sur notre présence à vos côtés. »

Mgr Norbert Turini, évêque de Cahors , a écrit au rabbin de Toulouse pour lui faire part, ainsi qu’aux familles de victimes, de sa « proximité de cœur et de prière » et l’assurer de « l’irrévocable solidarité qui nous lie par la foi héritée des patriarches et des Prophètes ». Il a également écrit à l’imam de Montauban pour lui exprimer sa « sincère solidarité et son intime communion dans la prière », rappelant la mort de « deux fils de la communauté musulmane qui avaient mis au service de notre pays ».

Mgr Michel Santier, évêque de Créteil , s’est adressé à la communauté juive du Val-de-Marne pour lui faire part de la « vive indignation » des catholiques. « Notre émotion est très grande et notre cœur est horrifié. Aucune vie ne peut avoir plus de prix que celle de l’innocence. »

Mgr Michel Dubost, évêque d’Évry , a publié un second communiqué alors que « le drame de Montauban et de Toulouse va connaître son épilogue ». « Le meurtre, le mal, ne s’expliquent pas : aucune cause ne les justifie, affirme-t-il. Les commentaires sont donc vains. ». Appelant à travailler « à l’unité de notre pays », il relève que « les sept morts ont été assassinés parce qu’ils étaient français ». « L’un était catholique ; deux, musulmans ; quatre, israélites. Leur sang, mêlé dans la mort, invite au partage généreux de la vie entre nous. C’est notre mission. C’est la seule réponse à la folie du monde. »

Le P. Jean-Pierre Samoride, vicaire général du diocèse de La Rochelle , a envoyé, au nom de son évêque, un message à Jean-Claude Touati, président de la communauté israélite de La Rochelle, à la suite du drame de Toulouse pour s’associer « à la douleur des familles » et assurer « la communauté israélite rochelaise de notre fraternelle sympathie et de notre prière ».

Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille , a quant à lui écrit au grand rabbin de Marseille, au président du consistoire et à la présidente du Crif Marseille-Provence pour leur « exprimer l’assurance de ma prière et de celle de la communauté des catholiques » « Je partage votre grande peine, souligne-t-il. Je prie aussi pour notre pays blessé par cet événement si contraire à son idéal de fraternité. »

Mgr Pierre Raffin, évêque de Metz , a écrit au grand rabbin de Metz Bruno Fiszon pour lui exprimer « sa communion profonde de pensée et de prière ». « L’évêque et la communauté catholique de Moselle sont au côté de la communauté israélite pour dénoncer une nouvelle fois l’antisémitisme », affirme-t-il.

Mgr Jean-Pierre Grallet, archevêque de Strasbourg , a écrit aux grands rabbins René Gutman et Claude Fhima, respectivement grands rabbins du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, pour leur faire part de la « consternation et profonde émotion » de tous les prêtres d’Alsace réunis au Mont Sainte-Odile, devant « le drame affreux » de Toulouse. « Ce qui vient de se passer est inqualifiable et totalement condamnable, bien évidemment, relève-t-il. Ce qui vous affecte nous affecte nous aussi. Lorsque des vôtres sont touchés, nous sommes également touchés. »

De très nombreux diocèses ont également répercuté le message du Conseil d’Églises chrétiennes en France.

À noter aussi que la fédération du Scoutisme Français , qui regroupe les Éclaireuses éclaireurs de France (laïcs), les Éclaireuses et éclaireurs israélites de France, les Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France (protestants), les Scouts et guides de France (catholiques) et les Scouts musulmans de France, a publié un communiqué où elle « partage la douleur des communautés musulmanes et juives affectées par les fusillades meurtrières survenues à Toulouse et Montauban les 11, 15 et 19 mars derniers ».

« Notre fédération se rassemble autour de ses frères et sœurs Scouts musulmans de France et Éclaireuses et éclaireurs israélites de France pour leur apporter tout son soutien et son réconfort. »

 

Lien à la Source

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans paix
commenter cet article

commentaires