Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 19:03

Michel Dubost

Edito de Mgr Michel Dubost évêque d'Evry-Corbeil-Essonnes, Président du Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants religieux, paru dans le numéro spécial anniversaire de la « Lettre du SRI », à l'occasion des 40 ans  du Service pour les Relations avec l'Islam (SRI).

Il y a de quoi se réjouir. Le Service des relations avec l'islam (SRI) a 40 ans ! 

Des serviteurs de l'Église du Christ fidèles, compétents, exigeants, des personnes courageuses lorsque les vents sont mauvais, des chrétiens qui ont su et savent tendre la main de l'amitié, et établir des relations fortes et vraies. 

On peut rendre grâce. On peut remercier les musulmans devenus nos amis. 

Mais osons dire que le SRI est un appel à l'Église tout entière. 

 

« Il faut abaisser les défenses et ouvrir les portes » Pape François

Je ne veux pas ici canoniser sa forme actuelle — aussi bonne soit-elle — mais souligner que le « métier » du SRI est le dialogue. Or, l'Église n'est elle-même que dans le dialogue.

« Le dialogue avec l'autre est, en même temps, un dialogue avec soi », écrivait le théologien Paul Tillich.

L'Église s'enferme si « l'autre » ne la pousse pas à dialoguer avec Dieu.

Ainsi, dans l'histoire, l'Église a montré sa fidélité au Christ, en empruntant aux grands systèmes philosophiques et religieux.

Elle a emprunté au monde grec et au monde latin, elle a emprunté aux cultes celtes et à la philosophie des Lumières.

Elle a survécu aux bouleversements culturels lorsqu'elle a su dialoguer, et lorsque, sans pour autant se laisser aller au relativisme, elle a cru que l'autre avait quelque chose à lui dire.

Très souvent, cette attitude d'ouverture a été critiquée, vilipendée.

Déjà, face au monde grec qui mettait en cause la culture juive, les livres des martyrs d'Israël et de Daniel prêchaient la fermeture, le combat.

Mais l'histoire a donné raison au livre de la Sagesse et à saint Jean, qui ont su exprimer la foi juive dans la pensée grecque.

Sans cesse, l'Église doit se porter à la frontière et bâtir des ponts, sans se diluer, sans édulcorer son témoignage. Le SRI montre le chemin.

Osons !

Mgr Michel Dubost évêque d'Evry-Corbeil-Essonnes

Président du Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants religieux

Septembre 2013

 

 

Lien à la Source

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans islam
commenter cet article

commentaires

claudine onfray 26/09/2013 23:18


un clin d'oeil


 


elle survivra aussi aux femmes dans les décisions !!!

riviere 26/09/2013 20:29







































je ne reconnais pas cette France,ou le veau d'or est adulé au détriment de la vie de famille,travail le dimanche, veut t-on revenir du temps des serfs

le changement c'est maintenant


beau slogan de campagne


il n'y a que les fous qui croit les promesses


une veuve dont les revenus sont de 14000 euros,doit payer maintenant plus de 980 euros d'impot sur le revenu


cette dame ne paye pas l'isf, n'est ce pas monsieur le president!!


le changement c'est maintenant


la France de Voltaire et de Victor hugo s'est éteinte sur la chasse aux roms


c'est une honte,non je ne suis pas naïve,mais de prendre les plus faibles pour en faire des boucs émissaires c'est méprisable


en fait,la chasse a l’étranger de Prévert est terriblement d'actualité


nous sommes tous des étrangers sur cette terre ,nous ne sommes que de passage,est ce l'avenir de l'homme que de semer la haine,l'opprobre


et pour en finir je trouve bien petit monsieur Gaudin,quand il dit de prendre un fusil,même si ce n'est qu"une boutade, lui le maire de Marseille, qu'a t'il fait depuis quand son ami
Sarkozy était au pouvoir, avec son conseiller,occulte Buisson,l


es uns contre les autres,le pouvoir détruit l'homme plus qu'il ne le construit,


liberté égalité fraternité


des mots obsolètes sur le  fronton de nos mairie


oui j'ai honte pour vous monsieur valls


riviere anne marie st sulpice


riviere3@gmail.com