Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 08:02
Les évêques de France rendent hommage au Père Jacques Hamel

Dans un communiqué, Mgr Georges Pontier, président de la Conférence des évêques de France, a rendu hommage au prêtre assassiné il y a un an à Saint-Étienne-du-Rouvray.Alors que la France s’apprête à commémorer ces 25 et 26 juillet l’assassinat du père Jacques Hamel, les évêques de France ont tenu à lui rendre hommage. « Ce fut un de ces événements impensables qui laissent sans parole et qui deviennent porteurs d’un grand témoignage, source de leçons pour tous », explique Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la Conférence des évêques de France dans un communiqué publié le 24 juillet. Ils ont tenu à rappeler que cet événement avait marqué « la communauté chrétienne, et bien au-delà d’elle, la société française ». Se référant aux propos de Roseline Hamel, expliquant à La Croix que « Jacques, [son] frère, était avant tout un homme parmi les hommes », ils ont ajouté : « C’est cet homme parmi les hommes, ce prêtre, qui est devenu symbole d’une vie vécue les uns avec les autres, les uns pour les autres, une vie de fidélités quotidiennes, une vie enracinée dans l’amour de Celui qui s’est fait l’un de nous par amour, le Christ ».Décapité par deux terroristes le 26 juillet 2016, le père Hamel a reçu de nombreux hommages. Parmi eux, une rue Jacques-Hamel a été inaugurée le 15 juin 2017 à Saint-Pierre-lès-Elbeuf et la Fédération des médias catholiques a créé le prix père Jacques-Hamel, qui récompensera en janvier 2018 un travail journalistique au service de la paix et du dialogue interreligieux. De plus, un procès en béatification a été ouvert en mai dernier. Des attentions qui ne plaisent pas forcément à tout le monde, notamment à la sœur du père Hamel. Mais pour les évêques, « une telle vie devient un modèle et un encouragement pour tous ».

Partager cet article

Repost0

commentaires