Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 11:20
Dernier A-Dieu à notre frère Guy Lemasle ce 21 août 2015 aux Andelys

Âgé de 68 ans, le diacre de la paroisse Gaillard-sur-Seine est décédé vendredi matin à l’hôpital de Villejuif, où il était en traitement depuis une quinzaine de jours. Guéri d’un premier cancer, qui s’était déclaré il y a six ans déjà, cet habitant d’Hennezis a finalement succombé à un second, contre lequel il luttait avec courage depuis février 2013. Ce nouveau combat, Guy en avait gagné la première manche, avant une récidive, quelques mois après les élections municipales de mars 2014, qui l’avaient profondément affecté.

En marge de cette fonction de diacre, dont il avait accepté la charge, parce qu’elle cadrait tout à fait avec son quotidien de chrétien engagé et résolument tourné vers les autres – il s’occupait déjà du Secours catholique des Andelys avec son épouse Nicole – Guy Lemasle avait en effet trouvé une autre façon de servir son prochain. En 2002, ce cadre retraité de la SCNF, alors installé à Hennezis depuis une vingtaine d’années, entrait au Conseil municipal. Simple élu durant un premier mandat, le temps de se familiariser avec la gestion d’une commune, il entamait le second en qualité de 2e adjoint et le terminait au poste de 1er adjoint, suite au décès de son regretté collègue, Guy Lepage.

Elisabeth Thirouin, maire de l’époque, ne se représentant pas, c’est tout naturellement que Guy Lemasle avait lancé sa propre liste, lors des dernières élections municipales. Et son équipe ayant obtenu la majorité des suffrages et des élus, c’est tout aussi logiquement qu’il aurait dû devenir le nouveau maire d’Hennezis. C’était sans compter de petits arrangements en « famille », qui permettaient à une de ses colistières de lui souffler la place.

Un homme blessé

Un véritable coup sur la tête pour Guy Lemasle, qui démissionnait aussitôt du Conseil municipal. « Ayant été désavoué, et constatant le manque de loyauté envers la parole donnée publiquement, j’ai donné ma démission, ne me voyant pas travailler pour le service de la commune et des habitants, avec des élus qui ne respectent pas leur parole » nous confiait-il à l’époque. Toux ceux qui l’ont côtoyé alors, et ses proches en particulier, en conviendront : Guy avait été durement touché par cet épisode, touché au plus profond de son cœur, par ce qu’il considérait être une trahison. « Son moral en avait pris un coup, c’est certain, et ce n’est pas ce qu’il lui fallait » confie un proche.

Battu mais pas abattu, Guy Lemasle tirait donc un trait sur sa vie municipale, mais pas sur ses fonctions de diacre, continuant à aller visiter les malades, à célébrer la messe et autres cérémonies, à épauler les prêtres de la paroisse. Et cela malgré les lourds traitements, car deux mois seulement après cet échec électoral, le cancer, dont il était en rémission, se manifestait à nouveau. Pour ne plus le lâcher cette fois. La maladie a eu raison de ce serviteur de l’église, membre du Secours catholique, de l’Amicale de l’hôpital Saint-Jacques. Un homme qui, sa vie durant, s’est attaché à faire le bien, y compris au sein de la cellule familiale, puisqu’en plus d’élever leur propre fille, Nicole et Guy ont aussi ouvert leur porte à des enfants qui n’étaient pas les leurs, leurs enfants de cœur !

À son épouse, à sa fille et à son gendre, à ses deux petits-enfants de 17 et 20 ans qu’il adorait, nous adressons nos très sincères condoléances. Journalistes et correspondants de L’Impartial, comme beaucoup, nous garderons de leur être cher le souvenir d’un homme dévoué et attentif aux autres, respectueux de chacun et agréable à côtoyer.

• Les obsèques de Guy Lemasle ont été célébrées ce vendredi 21 août à 10 heures, en la collégiale Notre-Dame des Andelys.

Lien à la Source

Cliquer sur la vidéo ci dessous pour écouter la chanson de téléphone lors du dernier A-Dieu à Guy ce 21 août à l'église Collégiale des Andelys

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans A-Dieu
commenter cet article