Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

11 novembre 2020 3 11 /11 /novembre /2020 08:16
Saint Martin de Tours partageant son manteau avec un mendiant , fresque murale (XIVème) , cathédrale Santa Maria Maggiore de Spilimbergo (Italie) Photo Hedda Eid/ akg-images

Saint Martin de Tours partageant son manteau avec un mendiant , fresque murale (XIVème) , cathédrale Santa Maria Maggiore de Spilimbergo (Italie) Photo Hedda Eid/ akg-images

évêque (✝ 397)
Les Églises d'Orient l'appellent aussi "saint Martin le Miséricordieux". Il est né en Pannonie, l'actuelle Hongrie, sur les frontières de l'empire romain où son père était en garnison. A 15 ans, il est soldat car la loi romaine obligeait les fils de soldats à s'enrôler dans l'armée. Il est muté en Gaule et c'est là, qu'à Amiens, il rencontre le pauvre grelottant à qui il donne son manteau (*) et dont il apprend durant la nuit que c'est le Christ qui lui a fait cette demande. Il hésitait à devenir chrétien, il s'y décide enfin. Il quitte l'armée pour rejoindre saint Hilaire à Poitiers. Avec lui, il fonde le premier monastère des Gaules, à Ligugé, en Poitou. C'est là qu'il sera enlevé par les habitants de Tours qui en font leur évêque. Mais l'ancien soldat devenu chrétien ne s'enfermera pas dans sa cité. Il évangélisera parcourant les campagnes jusqu'à sa mort, à Candes, sur les bords de Loire, disant: "Seigneur, s'il le faut, garde-moi en vie, car je ne refuse pas le labeur."

Pourquoi Saint Martin a-t ’il été choisi comme patron des policiers ?
1- Saint Martin était un soldat actif et religieux. Il a su reconnaître le Christ parmi les plus pauvres. Lors d’une ronde dans la ville d’Amiens où il était en service, il rencontra un misérable que les passants évitaient. Se saisissant de son épée, il partagea sa tunique en deux et donna la moitié de celle-ci au mendiant.
2- Alors qu’il se rendait auprès de ses parents restés dans son pays natal en Pannonie (Hongrie), il se trouva devant des malfaiteurs qui voulaient le dépouiller. Face à l’un de ses agresseurs qui avait été désigné pour le tuer, il resta sans peur et engagea le dialogue avec celui-ci.
3- Revenant de visiter des malades, il remarque la maison de ses voisins qui étaient en feu et ses propriétaires qui tentaient d’éteindre l’incendie. Au risque de sa vie, Martin pénétra au milieu du brasier pour s’assurer que personne n’était prisonnière des flammes.
4- Invité à un festin organisé par l’Empereur MAXIME, il n’hésita pas à dire son opposition à la dépravation et à la corruption générale du système politique et social en place.
5- En plein mode païen, il a su évangéliser. Saint Martin a été choisi par la Communauté Chrétienne des Policiers de France le 19 janvier 1993. Il a été reconnu et accepté par la Conférence des évêques de France le 22 mars 1993. Enfin, il a été noté et enregistré sous le N° 00092 comme patron des policiers de France le 26 Avril 1993 par Charles PASQUA, Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur.

Prière des policiers à Saint Martin

Bienheureux Martin, nous venons à toi.
Soldat de Dieu, Apôtre du Christ
Témoin de son Evangile et Pasteur de son Eglise.
Nous te prions :
Tu étais présent à Dieu
Dans le grand silence des nuits solitaires,
Donne nous de lui rester fidèle dans la Foi et la prière.
Catéchumène,
Tu donnas au mendiant la moitié de ton manteau.
Aide nous à partager avec nos frères.
A travers champs et bois, tu as défié le démon
Et détruit ses idoles.
Prends nous en ta garde et protège-nous du mal.
Au soir de ta vie,
Tu n’as point refusé le poids des jours et des travaux.
Fais que nous soyons dociles à la volonté du Père.
Au ciel de gloire, tu jouis de ton repos
Dans la maison de Dieu.
Nous te confions nos collègues qui sont morts
Victimes du devoir ou en service commandé,
De maladie, d’accident ou de désespoir.
Soulage et guéris ceux qui sont blessés.
Apaise et réconforte tous nos collègues
Qui vivent ces drames.
Veille sur leur conjoint, leurs enfants et leurs familles.
Garde nous sous ta protection.
 
Amen

Lien à la Source

 

Partager cet article

Repost0

commentaires