Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 13:35
Noël à la Maison Marie-Thérèse à Paris le 5 décembre 2019

Noël à la Maison Marie-Thérèse à Paris le 5 décembre 2019

Le Père Noël CHOUX, Prêtre de la Mission de France, a été aumônier national de la Communauté Chrétienne des Policiers de France (« Police et Humanisme ») de 2007 à 2018, aumônier de la Délégation Ile de France de Police et Humanisme de 2007 à 2017 et aumônier catholique à la Préfecture de Police de Paris de 2016 au 31/12/2017.

Noël nous avait prévenus : je ne serai plus là à Pâques ! Il est mort ce vendredi Saint à 2H du matin dans son sommeil ! Quel symbole (le jour de la mort du Christ) ! Après avoir été en communion (silencieuse) avec tous ses frères prêtres pour la Pâques de Jésus Jeudi Saint 9 avril à 19h !

Il a été emporté par la maladie contre laquelle il luttait depuis le printemps 2019. Le dernier mot qu’il a pu épeler à Fred OZANNE, Prêtre de la Mission de France, venu lui rendre visite à la maison Jeanne Garnier samedi 4 avril, avec un laser fixé à ses lunettes projeté sur un tableau de lettres : M…E…R…C…I…  Ensuite il s’est endormi. Quel message extraordinaire ! MERCI Noël !

Il m’avait confié lors de l’une de mes dernières visites ces trois mots qui étaient devenus son horizon « Lâcher Prise » et « Abandon » !

Il était tellement heureux que son roman-témoignage puisse être publié avant son départ : « Jusqu’à la tendresse – en mission derrière le rideau de fer » aux éditions Enteleki. La tendresse de Dieu était devenue la lumière de sa route et de ses nuits !

Voici le message qu’il nous avait donné à la Pentecôte à Pontigny le 15 mai 2016 alors que nous fêtions avec lui ses 70 ans et ses 43 ans d’ordination :

« Plusieurs attendaient que je rappelle, une fois de plus, les trois composantes d’une vie réussie. Alors, sur leur demande, les voici :

La première, c’est le grain de folie. Le grain de folie qui fait espérer contre toute espérance, qui fait entreprendre sans avoir des certitudes et qui donne la confiance au-delà de tous les doutes. Le grain de folie qui fait rêver et oser.

La deuxième, c’est la rigueur. La folie sans la rigueur, ce serait n’importe quoi, la voie ouverte à toutes les initiatives les plus farfelues et irréalistes. Et surtout, aucune action ne serait menée jusqu’au bout. Elle calerait au premier obstacle et à la première difficulté.

Et la troisième, c’est celle qui permet aux deux premières de tenir ensemble, de ne pas s’opposer l’une à l’autre, c’est la tendresse. Pas une tendresse au rabais, ni une mièvrerie de quatre sous, mais une vraie tendresse qui fait naître un regard positif sur chacun.

Ces trois ingrédients, je les partage avec vous tous, quelle que soient vos croyances. C’est cela qui nous unit et qui nous a rassemblés. « Ceux qui croyaient au ciel et ceux qui n’y croyaient pas » comme disait Paul Eluard.

Pour ceux et celles d’entre vous qui partagent avec moi la foi chrétienne, ces trois ingrédients ne sont pas étrangers à notre foi.

Cette folie, elle à l’image de celle de notre Dieu, qui donne son amour à l’humanité, qui aime chaque homme et chaque femme quelle que soit sa vie, et qui va jusqu’à envoyer son Fils partager notre vie, de la naissance à la mort. Il n’y a pas de vie chrétienne sans cette folie, qui se décalque sur celle de notre Dieu.

Cette rigueur, elle s’enracine sur celle de Jésus, qui va aller jusqu’au bout se sa mission, qui va témoigner de l’amour de son Père face à tous ceux qui veulent le faire taire, et qui va partager jusqu’à notre mort pour que nous ayons la vie.

Cette tendresse, elle prend sa source dans la tendresse même de Dieu, dans cette tendresse que notre Dieu offre à chaque femme et à chaque homme qu’elle que soit sa vie. Notre Dieu est un Dieu de tendresse.

Grain de folie, rigueur, tendresse, voilà un beau programme pour chacun et chacune d’entre nous, pour inventer un avenir à l’image de ce que nous avons vécu ensemble ce week-end. Un avenir où chacun ait sa place et soit heureux, les petits comme les grands, avec nos différences. L’avenir peut sembler parfois sombre, mais si nous l’inventons ensemble, il deviendra lumineux. »

Noël sera inhumé dans l’intimité familiale au cimetière de Pontigny (Yonne) dans la semaine de l’octave de Pâques. Une messe sera célébrée à Pontigny après le déconfinement.

Qu’il repose en Paix !

Que la tendresse de Celui auquel il a donné sa vie nous donne de vivre – à notre tour – ce formidable message d’Amour et de Vie !

Belles Fêtes de Pâques en communion avec Noël qui nous précède dans la Vie en Dieu !

 

Denis CHAUTARD

Prêtre de la Mission de France

Aumônier de la Délégation Ile de France de Police et Humanisme

 

Marcel MARTINON

Policier et Diacre Permanent du Diocèse de Paris

Président de la Délégation de Police et Humanisme Ile de France

 

Vendredi Saint 10 avril 2020

Cliquer sur le fichier pour télécharger le texte du message

Partager cet article

Repost0

commentaires