Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 07:38

ordination-copie-2.jpg

 

Témoignage de Jean-Christophe Houot 31 ans qui travaille dans une association d'insertion près de Troyes : " les Jardins de Cocagne ".

 

Depuis l’âge de dix ans, je suis habité par ce désir profond : respirer l’amour du Christ, quitte à tout perdre. Certains diront que ce désir relève de l’orgueil, d’autres du rêve. Peut-être… En tout cas, Thérèse d’Avila disait qu’on n’avait pas le droit de minimiser les désirs qu’on avait reçus de Dieu. Alors aujourd’hui, mon vœu est de servir Dieu pleinement, de donner ma vie entièrement. Est-ce que le Christ a donné sa vie à moitié ? Non, Il l’a donnée entièrement.
Depuis que je souhaite devenir prêtre, je partage la vie des plus pauvres et reste au milieu des « mis-à-part ». En étant au milieu d’eux, mon but n’est pas de leur ressembler. Ma pauvreté est tout autre. Pauvres, nous le sommes différemment ; enfant de Dieu, nous le sommes tout autant. Ceux qu’on a l’habitude de laisser de côté doivent sentir qu’il y a quelque chose de sauvé en eux. Ne les identifier qu’à leurs problèmes m’a toujours révolté. Comment peut-on laisser le poids des souffrances d’un homme cacher toute son humanité ? En étant prêtre au milieu de ces « mis-à-part », je veux redonner un zeste d’espérance à tous ceux qui se sentent perdus, exclus, oubliés. Je considère cette manière de vivre comme un véritable témoignage de cet amour sans condition que le Christ a partagé aux hommes.
A travers le ministère de prêtre, je veux être témoin d’une Eucharistie chargée du poids de l’existence. Que l’Eucharistie devienne alors nomade, au contact de notre quotidien. Qu’elle devienne empêtrée dans le terreau des choses ordinaires. « Le Verbe s’est fait chair et il a planté sa tente parmi nous » (Jean 1,14). Notre Église n’est pas une Église intérieure. Elle est au monde et c’est dans le monde qu’elle fera corps avec Celui qui la précède déjà sur d’autres rives. Le ministère de prêtre au travail en est un signe parmi d’autres. Aujourd’hui, la Communauté Mission de France m’aide à être suffisamment contemporain du monde pour pouvoir y oser une parole et un agir qui soient crédibles… Une parole et un agir crédibles pour les hommes et les femmes qui « rament » au quotidien. Cette crédibilité a donc un prix : le partage de la condition humaine.

Alors je suis heureux que la Mission de France m’ait envoyé à Troyes, au pays de l’andouillette !
Jean-Christophe

 

Mission de France

Partager cet article

Repost0

commentaires