Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 17:44
« Protégeons Dieu des fanatiques » par Jean-Claude Guillebaud

En ces temps tourmentés où pourrait chanceler notre espérance, c’est le moment de nous souvenir de la prière qu’Etty Hillesum, cette jeune femme juive d’Amsterdam, rédigea en juillet 1942, quatorze mois avant d’être déportée à Auschwitz où elle mourut avec les siens. Dans ce texte de foi, l’un des plus beaux jamais écrits, elle murmurait que Dieu avait besoin de nous. Aujourd’hui, ajoutait-elle, « c’est à nous de t’aider et de défendre jusqu’au bout la demeure qui t’abrite en nous ». En repoussant le mimétisme de la haine, en résistant jusqu’au bout au désespoir, elle contribua – avec d’autres – à sauver Dieu des fanatismes qui le niaient ou, pire, l’instrumentalisaient.

C’est à son souvenir que nous renvoient aujourd’hui ces « refusants » qui, dans chaque camp, refusent de suivre l’une ou l’autre des meutes qui enrôlent Dieu dans leurs violences. Je pense à ces rabbins, ces imams, ces prêtres ou ces pasteurs qui ont le courage de dire non aux haines religieuses qui menacent Dieu de « s’éteindre en nous », plus sûrement encore que l’athéisme. Si les temps sont plus tourmentés que jamais, c’est d’abord parce que des prétendus croyants se servent à nouveau de leur Dieu pour tuer, chasser, désespérer leurs ennemis.

À Mossoul, en Irak, des chrétiens sont chassés au nom d’Allah. À Gaza comme en Israël, on invoque Dieu – dans chaque camp – pour bombarder à l’aveuglette des femmes et des enfants. Cet enrôlement est d’autant plus obscène qu’à l’origine le conflit israélo-palestinien – deux peuples se disputant la même terre – n’était en rien un conflit « religieux » entre l’islam et le judaïsme. Dans les années 1970 et 1980, l’Organisation de libération de la Palestine était le plus laïc de tous les mouvements arabes. Quant à la société israélienne d’alors, on estimait qu’elle comptait une minorité (moins de 10 %) de juifs croyants.
Les « refusants » qui agissent avec courage ont le sentiment d’une urgence absolue. Qu’on en juge : à Gaza, des Palestiniens ivres de haine envoient leurs missiles sur les villes d’Israël en criant « Allahou akbar ! » ; à Jérusalem, des rabbins israéliens citent sans hésiter le Deutéronome (20, 4) pour justifier le « combat jusqu’à la victoire ». Le grand rabbin, David Lau, va jusqu’à parler de « guerre sainte ». On encourage, du même coup, de jeunes écolières israéliennes à peindre des prières sur les obus d’artillerie destinés à Gaza. Qu’ils soient juifs, palestiniens ou chrétiens, les refusants disent non à ces folies. En s’interposant pour « aider Dieu », ils agissent magnifiquement, comme le firent, en 1938, les catholiques qu’étaient François Mauriac ou Georges Bernanos, en dénonçant avec horreur ces évêques espagnols qui bénissaient les chars de Franco. Dans le même temps, une prestigieuse « refusante », Simone Weil, bien qu’elle fut engagée dans les brigades internationales, n’hésitait pas à braver les siens pour condamner les exactions commises par certains républicains à l’endroit des catholiques.
Quand la tristesse nous assaille, pensons à toutes ces sentinelles qui protègent Dieu des fanatiques et nous aident à mettre la « petite fille espérance » à l’abri du carnage.

JEAN-CLAUDE GUILLEBAUD, JOURNALISTE, ÉCRIVAIN ET ESSAYISTE
La Vie le 31 juillet 2014

Lien à la Source

Partager cet article

Repost0

commentaires

anne marie 21/08/2014 19:04

dans mon jardin, je sens je vois l'invisible, ce fil spirituel qui se nomme paix
la paix est le véritable trésor de l’âme humaine
l'ivraie c'est la méchanceté humaine
essayons de semer la paix, oui paix et esperance c'est l'evangile

claudine Onfray 21/08/2014 08:15

superbe texte
oui Dieu aime tous les être humains sans distinction
que tous les croyants ou incroyants du monde se donnent la main pour dire que LA PAIX n'est pas une option mais la base du bonheur ........
initions la chaîne de LA PAIX