Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 07:25

Saint Antoine

Antoine est un nom d'origine latine qui signifie "inestimable". 
La liturgie célèbre le 17 janvier saint Antoine le grand, fondateur du Monachisme chrétien. Il naquit en Égypte à Quéman en 251, aux environs de Memphis. A 18 ans, il prend l'Évangile du Christ à la lettre : "Tout ce que tu as : vends-le, donne-le aux pauvres... puis viens, et suis-moi". Il distribue tous ses biens aux indigents et va s'enfoncer de plus en plus profondément dans le désert, poursuivant sa quête de l'Absolu de Dieu. Il se fixera en Haute-Égypte, dans le désert de la région de Thèbes.

Or Antoine est poursuivi par les visiteurs et se réfugie à l'est du Nil près d'Arsinoé, au pied du mont Golzim, au voisinage de la Mer Rouge. Pour vivre, il cultive blé et légumes, tresse des cordes, est ravitaillé par les nomades du désert. A tous ceux qui veulent imiter sa vie, Antoine enseigne l'art de lutter contre le démon. Parmi ses disciples que l'on appellera avec lui "les Pères du Désert", on rencontre Hilarion et Macaire. A la suite de saint Antoine, appelé "le grand", des foules de moines mèneront la vie des "anachorètes", ermites contemplatifs.

On représente souvent, dans nos vitraux d'églises, saint Antoine et son cochon ! De fait, Antoine est fréquemment poursuivi et assailli par le Tentateur qui, par tous les moyens, cherche à décourager sa vocation. A la suite de son Seigneur Jésus au désert de Juda, Antoine expérimente la Tentation, sans doute avec violence. Il en sortira finalement victorieux, par sa fidélité à la prière et à la pénitence. Désormais, le saint pénitent et son cochon endiablé vont devenir inséparables dans l'imagerie populaire. La légende a brodé avec complaisance sur la réalité initiale de la "Tentation de saint Antoine", ainsi que nombre d'artistes comme Jérôme Bosch, Bruegel et Véronèse.
Deux etymologies : - en grec "anthos" fleur, - en latin "antonius" inestimable.

Rédacteur : Frère Bernard Pineau, Dominicain

 

Lien à la Source

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans foi
commenter cet article

commentaires