Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 08:20

Grande Chartreuse

Saint Bruno (France, 1035-1101) est le fondateur de l'Ordre des Chartreux. Né en Allemagne à Cologne en 1035, Bruno, après une première formation dans sa ville natale, poursuit ses études à Reims. En cette célèbre école cathédrale, il devient maître en théologie pendant 25 ans. Il est nommé archidiacre et pourrait continuer " à faire carrière ecclésiale" quand, victime de jalousies cléricales, il est privé de ses biens et titres.

C'est alors que, en 1080, il entend l'appel à une vie plus totalement consacrée à la pénitence et à la contemplation. Avec plusieurs de ses amis et disciples, Bruno se retire discrètement. Il fait deux essais de vie monastique : d'abord à Molesne, puis à Sèche-Fontaine, en Champagne. Trouvant cette vie religieuse insuffisante, Bruno descend vers le sud-est de la France, en direction des Alpes. Il fait la rencontre providentielle de l'évêque de Grenoble, saint Hugues, qui le dirige vers le farouche désert montagneux de la Chartreuse. C'était en 1084. L'année suivante, Bruno et ses sept compagnons construisent leur première église autour de laquelle se groupent leurs modestes cabanes.

C'est ainsi que les Chartreux, depuis le XIème à nos jours, peuvent concilier la rencontre communautaire dans la liturgie et l'Eucharistie du dimanche et la vie érémitique quotidienne. En 1088, bien à contrecoeur, Bruno dut quitter sa bien-aimée solitude, sur les instances du Pape Urbain II, qui avait été son élève à Reims. Il ne reverra plus jamais la Grande-Chartreuse.

Après avoir passé plusieurs années à Rome comme conseiller près du Pape, saint Bruno obtient de lui de pouvoir se retirer à nouveau : il ira fonder, en Calabre, un nouvel ermitage, au désert de La Torre où il termina sa vie en paix, en 1101, le 6 octobre. 
 L'étymologie de Bruno, du germanique "brun", bouclier.

 

Rédacteur : Frère Bernard Pineau, Dominicain

 

Lien à la Source

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires