Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

9 avril 2020 4 09 /04 /avril /2020 09:34

Ce chemin de croix reprend en méditation des extraits de l’encyclique du pape Francois Laudato Si, dédiée à la sauvegarde de la Création et de notre maison commune

Si le chemin de croix du Christ est un chemin de souffrance, il est aussi porteur d’espérance. Dans notre monde agité, où l’humanité et la planète souffrent, de la faim, de la pollution, de la guerre, de l’égoïsme et l’indifférence, le CCFD-Terre Solidaire invite à porter collectivement notre croix.
Ayons l’audace de changer nos modes de vie et notre mode de développement, à la suite du Christ, fortifiés par l’Evangile, sous l’inspiration de l’encyclique Laudato Si, qui appellent chacune et chacun à prendre soin de la maison commune et des plus pauvres.

Introduction :

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction, pour porter la bonne nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé annoncer aux captifs la délivrance et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer en liberté les opprimés, proclamer une année de grâce du Seigneur. »

Jésus, lorsqu’il lit ce texte d’Isaïe, nous dit que cette Parole s’accomplit en sa personne. L’Esprit Saint, à l’œuvre dans toute sa vie, anime aussi Jésus pendant sa Passion. Demandons nous aussi, pour nous-mêmes, cet Esprit Saint ; afin qu’il nous aide à entrer dans cette prière. Que cet Esprit soit aussi sur nous pour que nous soyons en communion avec Jésus dans sa Passion.

Cette démarche de revivre la Passion du Christ nous unis à tous ceux et celles qui dans le monde souffrent, mais c’est aussi pour nous une démarche de conversion.

A chaque station, nous vous proposons d’entendre un passage de la Bible. Il pourra être suivi par une méditation à partir d’une lecture d’un passage de l’encyclique Laudato Si et/ou d’un temps de silence.
Vous pouvez poursuivre par un temps de questionnement, de chant ou de prière.

1ère station : Jésus est condamné à mort

Chemin de Croix du CCFD (stations 1 à 7)

De l’Evangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu

« Pilate demanda aux Juifs : « Que vais-je donc faire de Jésus qu’on appelle le Messie ? ». Ils s’écrièrent tous : « Qu’on le crucifie ! – Mais quel mal a-t-il fait ? Qu’on le crucifie ! ». Voyant que cela ne servait à rien, sinon à augmenter le tumulte, Pilate pris de l’eau et se lava les mains : « Je ne suis pas coupable de ce sang versé. C’est votre affaire – Que son sang soit sur nous et sur nos enfants ! ». Alors il leur relâcha Barabbas. Quant à Jésus, après l’avoir fait flagellé, il le remit aux soldats pour qu’on le crucifiât. »

Laudato Si 43. Si nous tenons compte du fait que l’être humain est aussi une créature de ce monde, qui a le droit de vivre et d’être heureux, et qui de plus a une dignité éminente, nous ne pouvons pas ne pas prendre en considération les effets de la dégradation de l’environnement, du modèle actuel de développement et de la culture du déchet, sur la vie des personnes.

Seigneur nous te confions celles et ceux condamnés à tort, victimes d’injustices mais également victimes de l’égoïsme, des silences coupables et de l’aveuglement. Christ, nous te prions pour une conversion de nos cœurs et de nos esprits.

Questionnement : quelles solutions veut-on voir advenir pour lutter contre toutes les injustices, contre la peine de mort ? Contre la destruction de la biodiversité ? Ensemble, avec l’aide de l’Esprit, que proposons-nous ?

2ème station : Jésus est chargé de sa croix

 

Chemin de Croix du CCFD (stations 1 à 7)

De l’Evangile de Jésus-Christ selon Saint Jean
« Alors Pilate le leur livra pour être crucifié. Ils prirent donc Jésus, et il sorti portant sa croix et vint au lieu dit du Crâne, ce qui se dit en hébreu Golgotha. »

 silence 

Laudato Si 49. Je voudrais faire remarquer que souvent on n’a pas une conscience claire des problèmes qui affectent particulièrement les exclus. Ils sont la majeure partie de la planète, des milliers de millions de personnes. Aujourd’hui, ils sont présents dans les débats politiques et économiques internationaux, mais il semble souvent que leurs problèmes se posent comme un appendice, comme une question qui s’ajoute presque par obligation ou de manière marginale, quand on ne les considère pas comme un pur dommage collatéral. […] Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous empêcher de reconnaître qu’une vraie approche écologique se transforme toujours en une approche sociale, qui doit intégrer la justice dans les discussions sur l’environnement, pour écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres.

Chant : dans ton amour pitié pour moi
1- Dans ton amour pitié pour moi,
je suis un homme au cœur blessé.
Fais-moi connaître mon péché,

Dieu de ma joie !
Dieu de ma joie !
Dieu plus grand que notre cœur, Kyrie Eléison !
Dieu plus grand que notre cœur, Kyrie Eléison !

2- Dans ton amour tu viens à moi,
Jésus mon frère au sang versé,
Toi seul pourras me pardonner,
Dieu de ma joie (bis)

Questionnement : De notre temps, la croix peut s’apparenter à cette misère que nous laissons croître partout sur la planète. Quelles solutions pouvons-nous mettre en œuvre pour dénoncer et s’attaquer aux racines de cette misère ?

3ème station : Jésus tombe pour la première fois

Chemin de Croix du CCFD (stations 1 à 7)

Des Lamentation de Jérémie

« Il a fait broyer des graviers à mes dents, il m’a nourri de cendres. Mon âme est exclue de paix, j’ai oublié le bonheur ! J’ai dit : Mon existence est finie, mon espérance qui venait du Seigneur. »

 silence 

Laudato Si 43 […] Des centaines de millions de tonnes de déchets sont produites chaque année, dont beaucoup ne sont pas biodégradables : des déchets domestiques et commerciaux, des déchets de démolition, des déchets cliniques, électroniques et industriels, des déchets hautement toxiques et radioactifs. La terre, notre maison commune, semble se transformer toujours davantage en un immense dépotoir. […]

Seigneur nous te confions ces peuples, ces terres et ces mers condamnés par notre système économique à recevoir le poids de nos déchets. Christ, nous te prions pour que nous retrouvions le sens de l’essentiel afin de ne plus consommer le superflu.

Chant : Viens Esprit de Dieu, refrain

Viens Esprit de Dieu
Esprit de feu
Viens chasser de nous toute peur
Esprit de Dieu
Esprit de Feu
Viens embraser nos cœurs.

4ème station : Jésus rencontre sa mère

 

Chemin de Croix du CCFD (stations 1 à 7)

De l’Evangile de Jésus-Christ selon Saint Luc

« Son père et sa mère étaient dans l’étonnement de ce qu’on disait de lui. Syméon les bénit et dit à sa mère : « Vois, cet enfant doit amener la chute et le relèvement d’un grand nombre en Israël ; il doit être un signe en bute à la contradiction – et toi-même, une épée te transpercera l’âme, afin que se révèlent les pensées secrètes d’un grand nombre ». »

Ls 241. Marie, la Mère qui a pris soin de Jésus, prend soin désormais de ce monde blessé, avec affection et douleur maternelles. Comme, le cœur transpercé, elle a pleuré la mort de Jésus, maintenant elle compatit à la souffrance des pauvres crucifiés et des créatures de ce monde saccagées par le pouvoir humain. Totalement transfigurée, elle vit avec Jésus, et toutes les créatures chantent sa beauté. Elle est la Femme « enveloppée de soleil, la lune est sous ses pieds, et douze étoiles couronnent sa tête ». Élevée au ciel, elle est Mère et Reine de toute la création. Dans son corps glorifié, avec le Christ ressuscité, une partie de la création a atteint toute la plénitude de sa propre beauté. Non seulement elle garde dans son cœur toute la vie de Jésus qu’elle conservait fidèlement, mais elle comprend aussi maintenant le sens de toutes choses. C’est pourquoi, nous pouvons lui demander de nous aider à regarder ce monde avec des yeux plus avisés.

Seigneur nous te confions celles et ceux qui prennent soin de notre Terre mère. Christ, avec le soutien de Marie, nous te prions pour les femmes qui donnent et protège la vie.

Chant : La première en chemin
La première en chemin pour suivre au Golgotha
Le Fils de ton amour que tous ont condamné.
Tu te tiens là debout au plus près de la croix
Pour recueillir la vie de son cœur transpercé.

Marche avec nous Marie, sur nos chemins de croix,
ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu.

5ème station : Simon aide Jésus à porter sa croix

 

Chemin de Croix du CCFD (stations 1 à 7)

De l’Evangile de Jésus-Christ selon Saint Luc

« Pendant qu’ils l’emmenaient, ils mirent la main sur un certain Simon, de Cyrène, qui revenait des champs et ils lui firent porter la croix derrière Jésus. (…) Si quelqu’un veut être mon disciple, avait dit le Seigneur, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix chaque jour, et qu’il me suive ! Qui veut sauver sa vie la perdra, mais celui qui pour moi perd sa vie, la sauvera. »
 

De l’Evangile de Jésus-Christ selon Saint Luc

« Pendant qu’ils l’emmenaient, ils mirent la main sur un certain Simon, de Cyrène, qui revenait des champs et ils lui firent porter la croix derrière Jésus. (…) Si quelqu’un veut être mon disciple, avait dit le Seigneur, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix chaque jour, et qu’il me suive ! Qui veut sauver sa vie la perdra, mais celui qui pour moi perd sa vie, la sauvera. »

Laudato Si 217. S’il est vrai que « les déserts extérieurs se multiplient dans notre monde, parce que les déserts intérieurs sont devenus très grands », la crise écologique est un appel à une profonde conversion intérieure. Mais nous devons aussi reconnaître que certains chrétiens, engagés et qui prient, ont l’habitude de se moquer des préoccupations pour l’environnement, avec l’excuse du réalisme et du pragmatisme. D’autres sont passifs, ils ne se décident pas à changer leurs habitudes et ils deviennent incohérents. Ils ont donc besoin d’une conversion écologique, qui implique de laisser jaillir toutes les conséquences de leur rencontre avec Jésus-Christ sur les relations avec le monde qui les entoure. Vivre la vocation de protecteurs de l’œuvre de Dieu est une part essentielle d’une existence vertueuse ; cela n’est pas quelque chose d’optionnel ni un aspect secondaire dans l’expérience chrétienne.

Seigneur nous te confions celles et ceux qui inlassablement marchent dans tes pas. Christ, nous te prions pour qu’à la suite de Simon de Cyrène l’ensemble des chrétiens se chargent du fardeau de la justice et de la solidarité.

Chant : Témoins de l’espérance
Nous serons témoins de l’espérance
Dans ce monde qui frémit
Dans le monde d’aujourd’hui
Nous serons lumière, sel et semence
Pour que s’apaisent les cris
Que demain lève la vie.

3- Dans ce monde de méfiance
Dans un monde d’intolérance
Quand la vie ne peut survivre qu’en dissidence
Forts de nos différences
De nos voix riches en nuances
Saurons-nous redire à chaque homme confiance ?

6ème station : Véronique essuie la face de Jésus

 

Chemin de Croix du CCFD (stations 1 à 7)

De la première lettre de Saint Pierre apôtre

« Dans la mesure où vous participez aux souffrances du Christ, réjouissez-vous afin que lors de la révélation de sa gloire, vous soyez aussi dans la joie et l’allégresse. »

Laudato Si 222. La spiritualité chrétienne propose une autre manière de comprendre la qualité de vie, et encourage un style de vie prophétique et contemplatif, capable d’aider à apprécier profondément les choses sans être obsédé par la consommation. Il est important d’assimiler un vieil enseignement, présent dans diverses traditions religieuses, et aussi dans la Bible. Il s’agit de la conviction que “moins est plus”. En effet, l’accumulation constante de possibilités de consommer distrait le cœur et empêche d’évaluer chaque chose et chaque moment. En revanche, le fait d’être sereinement présent à chaque réalité, aussi petite soit-elle, nous ouvre beaucoup plus de possibilités de compréhension et d’épanouissement personnel. La spiritualité chrétienne propose une croissance par la sobriété, et une capacité de jouir avec peu. C’est un retour à la simplicité qui nous permet de nous arrêter pour apprécier ce qui est petit, pour remercier des possibilités que la vie offre, sans nous attacher à ce que nous avons ni nous attrister de ce que nous ne possédons pas. Cela suppose d’éviter la dynamique de la domination et de la simple accumulation de plaisirs.

Seigneur nous te confions celles et ceux qui dispense joie, amour et paix autour d’eux. Christ, nous te prions pour tous les gestes du quotidien qui soignent et guérissent les blessures.

7ème station : Jésus tombe pour la deuxième fois

 

Chemin de Croix du CCFD (stations 1 à 7)

De l’Evangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu

« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau léger. »

 silence 

Laudato Si 27. D’autres indicateurs de la situation actuelle concernent l’épuisement des ressources naturelles. Nous sommes bien conscients de l’impossibilité de maintenir le niveau actuel de consommation des pays les plus développés et des secteurs les plus riches des sociétés, où l’habitude de dépenser et de jeter atteint des niveaux inédits. Déjà les limites maximales d’exploitation de la planète ont été dépassées, sans que nous ayons résolu le problème de la pauvreté.

Chant : Encore combien de temps
(Jean Hummenry)

Nous le voulons ce monde
Sans cri et sans haine
Nous le voulons ce monde
Ou ta main dans la mienne
Sauront ensemble dessiner
Des mots d’amour, des mots de paix.

1- Encore combien de temps pour que le vent se lève
Qui nous réveillera dans un monde nouveau
Où chacun sera bien, vivant comme dans ce rêve
Que je fais bien souvent, où l’on est tous égaux.

Partager cet article

Repost0

commentaires