Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 22:02
Le pape François, au Vatican, le 4 octobre 2020, jour de la parution de son encyclique "Fratelli tutti". Crédit : REUTERS/Remo Casilli

Le pape François, au Vatican, le 4 octobre 2020, jour de la parution de son encyclique "Fratelli tutti". Crédit : REUTERS/Remo Casilli

L’aumônier responsable des œuvres de charité du pape François a annoncé qu’un centre d’accueil pour réfugiés allait être ouvert pour héberger une soixantaine de personnes au cours de leurs premiers mois en Italie.

Un centre d’accueil pour réfugiés va être créé dans un immeuble de Rome appartenant à des religieuses, a annoncé lundi 12 octobre le cardinal Konrad Krajewski, l'aumônier responsable des oeuvres de charité du pape François.

Ce Polonais, parfois surnommé le "Robin des bois" du pape par la presse italienne, a précisé dans un communiqué que le centre accueillerait tout particulièrement des femmes seules ou avec enfants, ou encore des familles vulnérables, au cours de leurs premiers mois en Italie après leur arrivée grâce à des couloirs humanitaires.

Konrad Krajewski a rappelé l’appel du pape François à accueillir dignement les migrants. Appel réitéré dans la deuxième encyclique "Fratelli tutti" du pape François diffusée le 3 octobre. Le pape y dénonce, une fois de plus, le manque de solidarité des pays européens vis à vis des migrants. Il demande notamment d’appliquer le concept de "citoyenneté" lorsqu’ils sont arrivés "depuis quelque temps et intégrés", de les considérer non pas comme "des usurpateurs qui n’offrent rien" mais comme la chance de découvrir "qu’aujourd’hui ou bien nous nous sauvons tous ou bien personne ne se sauve", rapporte le quotidien Le Monde.

L'immeuble romain destiné à l’accueil des réfugiés a été mis gratuitement à la disposition du pape par les soeurs siciliennes de "la Divine Providence de Catane". Selon le site Vatican News, cette "Villa Serena" est situé Via della Pisana, dans l'Ouest de la capitale italienne.

Ce centre sera géré par la communauté catholique laïque italienne Sant'Egidio, qui organise depuis 2015 des couloirs humanitaires depuis la Syrie, la Corne de l'Afrique et la Grèce.

 Lien à la Source

Partager cet article

Repost0

commentaires