Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 17:21

Marie Mère des Pauvres

 

"Vous êtes Celle qui a ennobli l'Humaine Nature..." Dante, à propos de Marie

 

«  Et justement Marie est pleine de toutes les grâces de Dieu parce que tout entière elle est offerte, tout entière disponible, sans le moindre retour sur soi.

De quoi s'agit-il pour nous …? Précisément de faire l'apprentissage de cette divine Pauvreté. Entrer en contact avec les autres et avec l'univers dans cet esprit de total respect, avec le sentiment de tout l'inconnu, de tout l'inconnaissable qui laisse le réel ouvert. Limiter le champ de sa vision, limiter le champ de son amour, c'est renoncer finalement à exister. Nous avons besoin d'aller toujours plus loin. Nous avons besoin d'un horizon toujours nouveau. Et notre immense espérance, c'est que il y a au-delà quelque chose à découvrir encore, et au-delà encore autre chose, et que ce sera éternellement ainsi : que le réel jamais ne s'épuisera.

Qu'est-ce que cela veut dire finalement ? Quelle est la figure de ce monde ? Quelle est la figure de cet univers ? Quel est le sens de cette humanité ? Quel est le secret de Dieu ? Mais simplement que l'être, l'être est amour. C'est l'être même qui est amour, et c'est pourquoi dès qu'on veut le prendre, on le perd. On ne peut pas prendre l'Amour, on le reçoit quand on se donne. On le reçoit dans la mesure où l'on se donne. Et dès qu'on entre dans l'Amour, justement parce que le don peut toujours s'accroître, on entre réellement en contact avec l'infini.

La Vierge, tout son mystère, c'est ce champ, ce champ de la Pauvreté. Elle est vraiment la Femme Pauvre qui n'a rien, la Femme Pauvre qui ne limite rien, parce qu'elle ne veut rien posséder, totalement évacuée d'elle-même, entièrement disponible à Dieu et capable de nous en transmettre la lumière, la présence, la grâce et l'amour.

Nous ne voulons pas nous perdre dans de petites dévotions en ruban bleu ! Nous voulons prendre ce mystère de la Vierge dans toute sa grandeur. L'Eglise lui applique ce texte du cantique : " Terrible comme une armée rangée en bataille ! " (Ct. 6, 10) C'est-à-dire qu'il y a dans la Vierge une immense virilité, et c'est pourquoi Dante, qui était très grand, qui avait le sens de la magnificence, lui a chanté cet éloge incomparable et insurpassable : Vous êtes celle qui a ennobli l'humaine nature. Oui c'est cela, …. pour nous la découverte de la noblesse de la vie. Et nous en connaîtrons justement la grandeur et la beauté si nous refusons de la limiter, de lui imposer notre mesure et de la ramener à nos désirs.

Cette création que les artistes s'attachent à exprimer, ce qu'ils en veulent exprimer, c'est justement qu'elle ne s'épuise pas. Cette réalité que les savants essaient de définir, c'est pour en montrer justement tout l'illimité, et au cœur de cette réalité, le Dieu vivant ; tous les mystiques refusent de le nommer. »….

Maurice ZUNDEL

Ouchy, Suisse, le 8 décembre 1953

 

Lien vers la source

Partager cet article

Repost0

commentaires