Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 13:07

lampedusa8

Lundi 8 Juillet, le Pape se rendra sur l'île italienne de Lampedusa. Le Pape, profondément touché par le récent naufrage d'un bateau transportant des migrants en provenance d'Afrique, dernier épisode d'une série de tragédies semblables, priera pour ceux qui ont perdu leur vie en mer, rendra visite à des survivants et à des réfugiés présents sur place, encouragera les habitants de l'île et en appellera à la responsabilité de tous pour veiller à ce que l’on vienne en aide à ces frères et sœurs dans le besoin. En raison de ces circonstances particulières, la visite aura lieu sous la forme la plus discrète possible, également en ce qui concerne la présence des évêques de la région et des autorités civiles.

Lampedusa, symbole du drame de l’immigration clandestine

Chaque année, des milliers de migrants illégaux de différents pays traversent la Mer Méditerranée en direction de l'île italienne située près de la Sicile. Lampedusa, île de 20 km2 située à moins de 100 km des côtes nord-africaines, est la principale porte d’entrée dans l’Union européenne pour les immigrants en provenance de pays comme la Tunisie, la Libye ou même l’Egypte. En 2011, environ 50.000 Tunisiens partis pendant le «printemps arabe» et immigrants d’Afrique sub-saharienne fuyant la guerre en Libye étaient arrivés dans le sud de l’Italie. Depuis le début de 2012, l’afflux en provenance d’Afrique du nord a diminué même si plus de 7.000 personnes ont débarqué sur les côtes italiennes, venant surtout de Libye, de Tunisie et d’Egypte. Au cours des six premiers mois de l'année 2013, près de 8.000 migrants (7.913) ont débarqué sur les côtes italiennes, soit le double de l'année précédente pour la même période. La plupart arrivent à Lampedusa (3.648 personnes), trois fois plus qu'en 2012. A la mi-juin, sept immigrants se sont noyés au large de la Sicile alors qu'ils s'agrippaient désespérément à une cage tirée par un thonier, selon des témoins qui faisaient partie d'un groupe de 95 personnes secourues par les garde-côtes italiens. Selon les survivants, les sept personnes se sont noyées lorsque l'équipage du chalutier a sectionné le câble qui reliait la cage au bateau. Les bonnes conditions climatiques actuelles font craindre aux autorités une hausse des arrivées d'immigrés sur les côtes italiennes.

L'Eglise locale se réjouit

L'archevêque Montenegro a publié un message à l'annonce de la visite du Pape François. Voici sa traduction intégrale.

L'Eglise agrigentine accueille avec joie la nouvelle de la visite du pape François à la communauté de Lampedusa et donc à notre diocèse: c'est un extraordinaire don de grâce dont nous voulons remercier dès maintenant la Divine Providence et le souci apostolique du successeur de Pierre.

Le choix de l'île de Lampedusa, comme premier voyage par le Saint-Père, est en lui-même un message fort qui nous permet de lire l'histoire à travers les yeux de Dieu.

Lampedusa, en raison de son emplacement stratégique, depuis plusieurs années, est la terre d'arrivée de milliers de réfugiés du continent africain voisin à la recherche d'une vie décente en Italie et dans le reste de l'Europe. Ce phénomène dans toute sa complexité et le fardeau de souffrance qu’il manifeste, est l'expression d'un besoin de justice qui concerne des millions d'enfants de Dieu qui ne peut être passé sous silence.

La présence de l'évêque de Rome à Lampedusa nous soutiendra dans notre engagement afin que l'Évangile donne à tous la force de la liberté, de la justice et de la paix, tout en confirmant la communauté chrétienne dans l'exercice de la charité et de l'hospitalité. Les quelques jours qui nous séparent de cet événement historique, seront utilisés par toutes les communautés pour une préparation spirituelle intense et une forte implication ecclésiale afin de mettre en valeur cette surprise inattendue et magnifique.

Nous confions à Notre Dame de Porto Salvo confier le voyage du pape Francis, les communautés de Lampedusa et de Linosa et tout notre diocèse, alors que nous nous préparons à chanter dans la foi "Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur". Ouvrons nos cœurs à ce que le Pape François nous livrera par ses paroles et par sa présence.

+ Francesco Montenegro archevêque

 

Lien à la Source

 

Partager cet article

Repost0

commentaires