Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 21:05

 

nourrichard-christian-evreux

 

La décision de Rome - sous la forme d'une lettre du Cardinal HUMMES, Préfet de la Congrégation du Clergé - est arrivée à Thiberville et à Lourdes (où les évêques Français étaient réunis) vendredi 26 mars : le recours à Rome de Francis MICHEL refusant la décision de notre évêque - lui demandant de quitter sa paroisse et de rejoindre une autre paroisse du diocèse - a été réjeté.

Au delà des insultes graves contre la personne et la fonction de notre évêque (vous les retrouverez ici), au delà même de  de l'engagement de chaque prêtre à vivre "en communion" avec son évêque - bafoué par l'Abbé Francis Michel- , c'est bien une question politique et un rejet catégorique du Concile Vatican II qui sont en cause dans le phénomène Thiberville. Il n'est pas étonnant que les groupes catholiques intégristes et traditionalistes,  royalistes et d'extrême droite aient fait de Thiberville leur "étendard".

Il faudra désormais du temps, du travail et de la patience pour que l'amour l'emporte sur la haine, la raison et la communion sur les passions - l'humilité et la confiance (qui sont les gages de la foi) sur l'orgueil et l'injure.


Voir la source de cette information sur le site de France 3 Haute Normandie

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans diocèse
commenter cet article

commentaires

Thibault 11/04/2010 19:04



Et non y a un appel et personne ne suit finalement le Père Vivien. Les messes faites par l'abbé Michel sont toujours pleine.


Par contre toujours peu de monde à Bernay. Mais c'est vrai qu'il y a eu à Bernay, un prêtre jureur pendant la révolution française.


Les églises de la Tradition sont jeunes et dynamiques alors que les églises les plus progressistes sont vieilles et sont resté bloqué dans les années 70.


Les tradis ont des oeuvres sociales actives, les séminaires tradis ont des listes d'attente pas comme le séminaire d'argenteuil.


 


 



Marie-Odile Bênard 31/03/2010 17:33



Hélas j'ai "fermé" au lieu de "publier".


Je recommence donc pour dire que je me réjouis avec vous de cette excellente nouvelle et qu'une autre paroisse "tradi" disparaisse.  Enfin nous allons être débarrassés de toutes ces
vieillieries qui tournaient autour du Motu Proprio.


Ce latin et les vieilles soutanes étaient devenus insupportables.  Nous sommes au XXIe siècle, des chrétiens de progrès.


Merci à Mgr Nourrichard pour sa lutte contre les idéologies passéistes qui nous empêchent d'avancer.


Bravo encore et merci.