Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 15:54

MRJC

Paris, 27 avril 2010, manifestation des céréaliers : « Sous les pavés, du blé ? »
Malgré la crise que traverse le monde agricole, il ne faut pas se tromper de bataille. Le MRJC questionne les revendications portées sur le pavé parisien et défend une autre manière de voir l'agriculture.


Des revendications inadaptées

Plusieurs milliers d'agriculteurs, céréaliers pour la plupart, ont convergé ce jour vers Paris pour y exprimer leur désarroi face à la crise de leurs productions. Cette manifestation est évidemment légitime, vu le manque de perspectives, aussi bien économiques que politiques, pour le monde agricole.
Cependant la plateforme de revendications, préconisant notamment le retrait de mesures environnementales, ou encore le retour du soutien financier aux exportations, laisse songeur. Comment peut-on déplorer l'incompréhension de la population vis-à-vis du monde agricole, tout en repoussant en permanence l'amélioration des pratiques agro-environnementales ? Comment peut-on dénoncer les méfaits de la libéralisation des marchés agricoles, tout en demandant des subventions pour exporter ?

Derrière les contradictions, la crise

Derrière ces contradictions permanentes se dessine une vraie crise identitaire pour l'agriculture française. Les rustines ne sont plus suffisantes pour redonner des perspectives aux agriculteurs : c'est le modèle dans sa globalité, qui est à repenser et à reconstruire. Les règles de la mondialisation libérale ne peuvent s'appliquer à l'agriculture, productrice de biens alimentaires et de services pour l'environnement et le milieu rural. Le développement d'une agriculture régulée, protégée à l'échelle européenne, répondant aux attentes de la société civile, et rémunératrice pour les agriculteurs, est possible et nécessaire. Elle sera d'autant plus respectueuse de la souveraineté alimentaire des pays en développement.
C'est souvent dans la crise que les choix politiques majeurs trouvent leurs fondations. Nous pensons que le moment de choisir une autre voie pour l'agriculture est venu.

Réclamer ou construire ?

Le MRJC organise, du 24 au 29 août prochain, ses Rencontres Estivales Agricoles, 6 jours de débats, d'animation, de découvertes pour penser une installation agricole solidaire, viable et durable.
Loin des manifestants dans les rues de Paris, ce sont 200 jeunes qui imagineront concrètement l'agriculture de demain. Car c'est en construisant des alternatives pour l'installation, en testant différentes solutions, en défendant une agriculture plus humaine, que la jeunesse dessinera son avenir.

Le MRJC, association d'éducation populaire, réunit 10.000 jeunes du milieu rural.
Notre mouvement réunit notamment des jeunes agriculteurs ou futurs agriculteurs désireux de construire un métier écologiquement responsable, économiquement viable et socialement équitable.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans économie
commenter cet article

commentaires