Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 11:51
Suisse: élargissement de la reconnaissance du baptême

La Communauté de travail des Eglises chrétiennes en Suisse (CTEC), célébrera, le 21 avril prochain, l’élargissement de la reconnaissance du baptême entre ses Eglises membres, lors d’un culte solennel à Riva San Vitale, au Tessin. Les Eglises protestantes de la FEPS, l'Eglise catholique romaine et catholique chrétienne ont reconnu mutuellement leur baptême en 1973. Cette reconnaissance s'étend maintenant à l'Eglise anglicane et aux luthériens.

Le document sera signé par les Eglises suivantes : l’Eglise catholique romaine, au travers de la Conférence des évêques suisses (CES), la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS, composée de l’Eglise évangélique réformée et de l’Eglise évangélique méthodiste), l’Eglise catholique chrétienne de Suisse, l’Eglise anglicane en Suisse, ainsi que la Fédération d’Eglises Evangéliques Luthériennes en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein.

La signature se fera dans le cadre de vêpres solennelles, informe la CTEC. L’Armée du Salut et le « Bund Schweizer Baptistengemeinden » (Union des communautés baptistes de Suisse) ajouteront une annexe au texte.

Les Eglises orthodoxes solidaires mais pas signataires

Les Eglises orthodoxes membres de la CTEC ont participé à la réalisation du document, mais ne l'ont pas signé. Rita Famos, la présidente de la CTEC, explique que ce n'est pas pour les Eglises orthodoxes une position idéologique. Le problème est seulement que les Eglises orthodoxes en Suisse sont des représentations d'Eglises étrangères, principalement serbe et roumaine. Il n'est donc pas de leur ressort de signer une telle reconnaissance. Rita Famos indique que dans la pratique, cependant, la reconnaissance du baptême entre les Eglises orthodoxes et les autres confessions chrétienne est effective.

« Par la reconnaissance mutuelle du baptême, nous soulignons que les Eglises sont liées depuis leurs origines dans la foi au Dieu trinitaire et qu’il s’agit d’une expression de l’unité visible à laquelle elles aspirent », affirme la CTEC. (avec APIC)

Lien à la Source

Partager cet article

Repost0

commentaires