Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

17 avril 2021 6 17 /04 /avril /2021 14:33
Une quarantaine de pompiers sont intervenus pour maîtriser les flammes qui ont ravagé l'église de Romilly-la-Puthenay. - SDIS 27

Une quarantaine de pompiers sont intervenus pour maîtriser les flammes qui ont ravagé l'église de Romilly-la-Puthenay. - SDIS 27

L'église Saint-Aubin de Romilly-la-Puthenaye (Eure) a complètement été détruite par un incendie ce samedi 17 avril, au petit matin. Plusieurs œuvres sont parties en fumée. Les dégâts sont estimés à 1 million d'euros.
Une quarantaine de pompiers sont intervenus pour maîtriser les flammes qui ont ravagé l'église de Romilly-la-Puthenay.
"C'est un condensé de l'architecture normande" qui vient de partir en fumée, selon le ministre des Outre-mer et ancien président du département de l'Eure, Sébastien Lecornu. L'église Saint-Aubin de Romilly-la-Puthenaye a complètement été détruite par un incendie ce samedi 17 avril, vers 6 heures. La charpente et le clocher se sont effondrés, consumés par le feu qui s'est rapidement propagé à la structure en bois de l'église.
Quand il est sorti de chez lui constater les dégâts, le maire de Romilly-la-Puthenaye, Jean-Bernard Juin, a "pensé à Notre-Dame-de-Paris". C'est le cœur de la commune qui a brûlé dans cet incendie. L'élu est choqué : "Il y avait des flammes jusqu'en haut du coq et tout d'un coup, tout s'est écroulé. Il n'y a plus que les quatre murs. Tout le mobilier est brûlé notamment un retable d'une valeur inestimable. C'est une catastrophe." 
Des tableaux et la statue de la Vierge situés auparavant dans l'autre église du village et qui avaient été transférés à Saint-Aubin pour des raisons pratiques sont également partis en fumée. Les pompiers n'ont réussi qu'à sauver une statuette en terre cuite datant du XVe siècle et quelques toiles qui étaient dans la sacristie. Selon les premières estimations, il y en aurait pour 1 million d'euros de dégâts et de travaux. Le ministre originaire de l'Eure Sébastien Lecornu promet que le gouvernement fera "tout pour qu'une reconstruction soit possible".
L'église de Romilly la Puthenaye dans l'Eure ravagée par les flammes. Le sinistre s'est déclaré un peu après 6h00. Le clocher est tombé. Une quarantaine de pompiers sont sur place ainsi que le président du Département et l'architecte des bâtiments de France 
Un incendie parti du clocher ?
Selon les premières constatations des pompiers, l'incendie serait parti de la façade avant de l'église Saint-Aubin avant de se propager à la sacristie. "Il y a des cloches et un moteur à ce niveau-là", précise le colonel Emmanuel Ducouret, patron du SDIS 27. Après avoir maîtrisé l'incendie de 400 m², une quarantaine de pompiers étaient toujours sur place à la mi-journée pour sécuriser l'édifice. Le dernier incendie d'église aussi important dans l'Eure remonte à 1974. 
C'est un feu qui a dû couver pendant quatre ou cinq heures avant qu'on le découvre. Les gaz se sont accumulés et, au moment où l'alchimie s'est faite avec l'oxygène suffisant, il y a eu embrasement généralisé de la charpente.
Pour intervenir sur l'incendie, les pompiers de l'Eure ont mobilisé un drone pour avoir une vision de l'ensemble de l'édifice ainsi qu'un bras élévateur qui permet d'éteindre les flammes à l'intérieur. Ce sont des moyens "similaires" à ceux utilisés sur l'incendie de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, le 15 avril 2019, il y a deux ans et deux jours. 
Le président du conseil départemental, Pascal Lehongre, le sénateur Hervé Maurey ainsi que l'architecte des bâtiments de France, France Poulain, se sont rendus sur place ce samedi matin.


Léo Tescher, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Lien à la Source

Partager cet article

Repost0

commentaires