Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 09:00

photogroupe

Depuis plusieurs années, certains membres de la Mission de France sont engagés, à titre individuel ou en groupe, dans l’accueil des personnes divorcées ou divorcées-remariées. Ils sont en lien à la fois avec l’évêque de la Mission de France et avec celui de leur diocèse d’insertion. En 2009, ils ont constitué un réseau pour partager leurs expériences et leurs pratiques, et contribuer ainsi à la réflexion de l’Eglise.

Notre expérience et notre travail avec d’autres nous font constater des avancées significatives opérées dans l’Eglise depuis 20 ans et nous font mesurer aussi le chemin important qui reste à parcourir. La Mission de France, de par son appel à rejoindre les personnes loin de l’Eglise et sa manière de vivre l’Evangile, suscite chez beaucoup l’espérance que l’Eglise puisse entendre les nouveaux appels de l’Esprit. C’est pourquoi nous désirons que la Communauté Mission de France s’engage sur les dynamiques suivantes :

-          Nous nous engageons à être attentifs aux souffrances et aux cheminements des personnes séparées, divorcées et remariées, en particulier à celles qui vivent cette réalité et qui ne partagent pas notre foi et à celles qui sont dans une situation sociale ou psychologique précaire. Nous voulons reconnaître avec elles et en Eglise ce qui dans leur vie est Bonne Nouvelle pour elles et pour le monde. Nous tenterons de privilégier les initiatives collectives qui impliquent les communautés chrétiennes.

-          Tout en continuant à promouvoir le sacrement de mariage, nous souhaitons contribuer à chercher, à imaginer d’autres formes de célébrations qui soient appelantes pour des jeunes d’aujourd’hui.

-          Nous nous engageons à prendre notre part de la réflexion dans la société civile sur les différents engagements de couples - dont le mariage - et sur les mutations que vivent les familles d’aujourd’hui.

 

Les règles du Magistère excluent pour toujours des sacrements les personnes divorcées remariées et empêchent tout catéchumène conjoint de divorcé d’accéder au Baptême. Ces deux impasses sont une souffrance pour tous. Nous ne pouvons en prendre notre parti.

-          Nous soutenons la mise en œuvre d’un travail théologique et pastoral afin de reprendre la question des sacrements à nouveaux frais, nous inspirant de la question de Paul au concile de Jérusalem : « Que faut-il demander aux païens qui veulent devenir chrétiens ? ». Nous souhaitons le faire avec l'éclairage de théologiens ainsi qu'avec les accompagnateurs de catéchumènes et le service national Famille et Société de la Conférence des évêques de France.

Premiers signataires :

Agnès Angelier, Michel Angelier, André Conte, Dominique Fontaine, Guy de Lachaux,

Pierrick Lemaître, Paul Mignen, Guy Point, Christine Point, Monique Rouquié-Parriel, Marie-Odile Pontier,

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans diocèse
commenter cet article

commentaires

Un divorcé remarié en marche 05/02/2013 23:37


Un grand merci pour cette initiative de baptisés respectueuse du sacrement de mariage.


Xavier Lacroix nous propose une piste de rflexion en ce sens, poursuivons cette réfelexion théologique pour une Eglise accueillante, ouverte et laissant place aux divorcés remariés qui souhaite
être dans l'Eglise à part entière.

Michelle Roy 08/07/2012 09:55



J'apprécie cette initiative concernant les divorcés et les familles qui vivent de nouvelles difficultés
dans le monde d'aujourd'hui.


Non baptisée, je suis néanmoins mariée à l'église, puis divorcée (depuis 1975). Pour autant , je crois en Dieu, ceci dit, il me manque
un accompagnement pour nourrir ma foi et avancer sur ce chemin de vie.


Aujourd'hui, je suis retraitée, après avoir consacré ma vie à l'accompagnement dans le secteur social. (jeunes, personnes âgées, femmes
seules en difficultés familiales et sociales).


Fragilisée,  c'est maintenant moi qui est besoin d'accompagnement.


 J'aimerai par ailleurs faire partie d'une communauté et apporter ce que je peux, pour une vie plus ouverte. 


Merci au Père Chautard d'avoir crée ce blog qui m'amène à une réflexion profonde.


Sincèrement.


Michelle Roy

claudine onfray 07/07/2012 08:22


ne pourrait-on demander aux couples chrétiens ce qu'ils pensent de la théologie du mariage????


car le problème vient de là


c'est le seul sacrement que 2 humains se donnent et qui est divin de part nature.


cette alliance est inhumaine !!


l'homme et la femme ne peuvent être l'Alliance de Dieu et des hommes !!


ils en sont signes humains : oui mais humains


même le sacrement de l'ordre n'a pas ce caractère et pourtant il devrait


mais je vais être taquine : pas fou  le magistère!!


plus facile d'ériger des lois divines pour les autres!!


cela ne remet pas en doute l'engagement pour la vie , mais sa rupture n'en devient pas un péché mortel!!!


sortons de cette impasse , car dans peu de temps on ne pourra plus baptiser grand monde!!


je redonne la parole que chacun connaît bien :


"ne faîtes pas porter aux autres de lourds fardeaux que vousne portez pas vous-même"